Xavier Reckinger est le nouveau coach des messieurs et des dames du Racing! (+interview)

Les rumeurs étaient nombreuses concernant Xavier Reckinger depuis plusieurs semaines. Continuera, continuera pas en tant que joueur à l’Héraklès? Futur coach au Racing ou pas? Les questions se multipliaient. Le Racing vient d’y mettre un terme en annonçant la venue de Xavier Reckinger pour les trois prochaines saisons. Il entraînera les messieurs avec certainement l’objectif d’enfin remporter un titre. Reck’ réédite sa confiance à Alex de Chaffoy qui poursuivra sa mission en tant que T2.  L’Anversois s’occupera aussi des dames, qui ont toutes les chances de monter en Division d’Honneur.

Cette année, le désormais ex-joueur lierrois avait mené nos dames U21 à une belle 6e place lors de la Coupe du Monde. Il a également coaché les dames de SCHC qui ont atteint les demi-finales du championnat hollandais. Tout cela combiné à un superbe parcours avec l’Héraklès jusqu’en finale, ce qui leur vaut de participer à l’EHL la saison prochaine. Une compétition à laquelle Xavier Reckinger ne participera pas en tant que joueur mais donc bien comme coach avec le Racing.

Xavier, comment se sont déroulés les contacts avec le Racing?

J’ai été contacté pour la première fois en décembre. J’ai aussi des propositions d’équipes en Hollande et du Watducks et j’ai poursuivi les discussions avec le Racing et le Watducks, l’un me proposait les messieurs et les dames tandis qu’il n’y avait que les dames du côté waterlootois et c’est sûr que ça a fait pencher la balance en faveur du Racing.

Qu’est-ce qui t’a séduit dans l’offre du club ucclois?

Par rapport aux dames, ça me rappelle mon premier job en tant que T1 avec les dames du Victory. C’était un groupe jeune et plein de talent. Je retrouverai au Racing une équipe dames fort jeune mais qui est vraiment super talentueuse et j’ai envie de faire évoluer toutes ces joueuses vers le Top. L’objectif sera clairement de monter en Division d’Honneur. C’est un projet qui m’attire beaucoup.

En ce qui concerne les messieurs, j’ai eu des propositions aux Pays-Bas mais j’ai tout de suite eu un bon feeling avec le Racing. Ils m’ont directement fait comprendre qu’ils recherchaient un profil comme le mien. Ils me font entièrement confiance et à moi maintenant de leur donner raison.

Cela n’a pas été trop difficile de prendre la décision de ne plus jouer, après une année exceptionnelle avec l’Héraklès?

Comme tu dis, cela a été une saison incroyable et ça n’a clairement pas facilité ma décision, que j’ai prise après les playoffs. Ma priorité est mon choix professionnel et je me suis toujours dit que je voulais continuer dans le hockey. On ne sait pas de quoi le futur est fait et une opportunité comme celle proposée par le Racing est très intéressante.. C’est véritablement un choix à long terme que je fais. J’aurais pu encore jouer une saison et disputer l’EHL mais physiquement, cela devient difficile, même si ça aurait encore été possible.

Quand on s’est qualifiés pour l’EHL, c’est certain que j’ai eu un pincement au coeur mais c’est la meilleure solution pour mon avenir professionnel. En tant qu’assistant coach des Dames d’Allemagne, je serai amené à partir pendant certaines périodes et le Racing n’a aucun problème avec cela. Ils m’ont même encouragé, considérant que tout ce que j’apprenais à l’international, je pouvais l’amener en club.

Je suis vraiment ravi et impatient de commencer.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *