Le Watducks et le Braxgata se neutralisent

Watducks-Braxgata 0-0

Le Watducks, tout juste qualifié pour les playoffs la semaine passée, accueillait le Braxgata, champion de la saison régulière; pour la demi-finale aller. Après un premier quart équilibré et sans grand spectacle, le Watducks prenait les choses en main dès le 2e acte en se montrant plus tranchant. Après quelques incursions dangereuses dans le cercle du Braxgata, les Waterlootoises s’offraient un pc à la 24e. Sur la deuxième tentative, le tir de Comerma passait juste à côté. Le Braxgata ripostait directement mais l’offensive anversoise ne finissait pas au fond. Les Anversoises tentaient ensuite de mettre plus de rythme dans leur jeu mais la défense locale parvenait à bien bloquer son adversaire. A cinq minutes du terme, Gose poussait intelligemment la balle dans le cercle mais sa coéquipière faisait ensuite la faute. Une minute plus tard, le centre puissant de Fobe était joliment dévié par Bonastre mais la balle filait à côté du but. La première mi-temps se terminait sur un rythme de jeu élevé, qui n’accouchait malheureusement pas de beaucoup d’occasions franches.

Dès la reprise, le Braxgata s’appliquait et prenait le jeu à son compte. Le Watducks, bien replié, ne laissait que peu de solutions aux Anversoises, qui ne parvenaient que rarement à créer le danger dans le cercle d’Aisling D’Hooghe. A la 45e, Bonastré perdait son duel contre la gardienne, qui repoussait le tir revers de l’attaquante. Une minute plus tard, le centre de Fobe traversait toute la défense, sans qu’aucune Anversoise ne puisse dévier vers le but. Le Watducks résistait aux assauts du Brax’ et jouait bien le coup en contre. Après trois longues passes, Gose recevait dans le cercle, dos à la gardienne. Limauge venait en soutien et tentait sa chance en revers. Son tir passait à côté du but. Malgré une nette domination dans le jeu, les visiteuses ne parvenaient pas à prendre l’avance au score et n’étaient pas à l’abri d’un contre assassin.

Le dernier acte voyait le Watducks revenir dans la partie en se créant plus d’occasions de but. C’était pourtant Bonastre qui était la première à créer le danger lors de ce dernier quart. Elle centrait vers le point de stroke après un long débordement mais le Braxgata commettait une faute. C’était ensuite au tour des Waterlootoises de se montrer dangereuses. A neuf minutes de terme, Ronquetti plongeait sur un centre de Raymakers. Elle parvenait à dévier la balle, mais pas vers le but. Trois minutes plus tard, le tir revers de Comerma était facilement repoussé par la gardienne. Il s’agissait là de la dernière occasion franche d’une rencontre relativement fermée et qui aura vu le Watducks bien bloquer son adversaire et l’empêcher de jouer son rapide. A domicile, les Anversoises devront trouver la solution tactique pour trouver le chemin des buts tandis que les Waterlootoises pourront compter sur une défense bien en place et des contres rapides.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *