Van der Horst crucifie le Léopold

Henet (6), Van Strydonck (6), Poncelet (7), J.Verdussen (6), De Bruyne (5), J.Plennevaux (4), Cuvelier (7), Thiéry (6), Mazzilli (6), Dabanch (5), Plennevaux (6) puis de Trez (4), Golstein (4), Van der Putten (6), Zimmer (6) et A.Verdussen (6).

Les Ucclois ont très bien tenu tête aux champions d’Europe en titre mais Robert Van der Horst, élu meilleur jouer de l’année, n’ a pas failli à sa réputation.

Si Oranje Zwart a globalement dominé cette rencontre, la défense uccloise, très bien en place, répondait à chaque fois présente. Après une minute seulement, Romain Henet déviait un tir du sabot.  Le portier ucclois devait pourtant s’avouer vaincu sur le 1er pc de la partie, Van der Weerden plaçant parfaitement la balle dans le coin gauche du but.

Pendant le reste du 1er quart, les Hollandais se contentaient de faire tourner dans la partie du Léo. « On a fait le match qu’on voulait faire » expliquait Cuvelier, « on savait que cela allait être comme ça et qu’on allait être dominé mais nous étions très bien en place et on fait une prestation convaincante« . Le même scénario allait se poursuivre lors du deuxième quart, qui voyait seulement De Voodg alerter Henet sur un tir revers puissant. Le gardien ucclois déviait du stick. Juste avant la pause, Arthur Verdussen tentait également sa chance mais son envoi était trop mou pour inquiéter Vanasch.

Dès la reprise, le jeu s’accélérait et les occasions de but pour Oranje Zwart se multipliaient. En dix minutes, la défense uccloise devait s’illustrer à plusieurs reprises pour éviter le 2-0. Mais la délivrance venait du stick d’Arthur Verdussen, six minutes après la pause. Le jeune attaquant recevait la balle aux 25 mètres et partait seul en débordement, jusqu’à tomber sur Vanasch, qu’il trompait d’un flick habilement placé dans le filet gauche.

A la 47e, Zimmer déviait un centre tir de Mazzilli mais la balle passait juste à côté. La déviation de Plennevaux cinq minutes plus tard passait également à côté mais on sentait que le Léo poussait pour prendre l’avance. En fin de rencontre, c’était au tour d’Oranje Zwart de presser et Robert Van der Horst partait seul des 25 mètres pour s’infiltrer dans l’axe en dribblant deux adversaires. Romain Henet sortait à sa rencontre mais le Hollandais envoyait habilement dans le plafond du but, à seulement trois minutes du terme. « Ils ont des joueurs qui savent faire toute la différence… Ils n’ont que deux pc et on les bloque bien pour le reste. Mais le goal de Van der Horst est tout simplement de classe mondiale« , regrettait Cuvelier.

Malgré une défense bien en place et une excellente rigueur tactique, le Léo doit s’incliner sur une seule action, qui aura fait toute la différence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *