"Une équipe belge n'a jamais été aussi bien préparée"

 

reck portrait

L’avis de notre consultant, Xavier Reckinger

 

Les derniers réglages…

La période entre la sélection et la première rencontre est toujours celle que j’ai préférée. Tu vis sur une sorte de nuage, tu as eu la confirmation que tout le travail accompli a été récompensé par un ticket olympique et tu te prépares pour atteindre ton plus haut niveau.

Tu arrives au village olympique et tu commences par tout découvrir, la vie dans le village, la nourriture, les chouettes gadgets, les appartements, les espaces de détente, les autres athlètes et évidemment aussi le terrain où tu dois livrer tes prestations parce que tout se joue là au final!

Les médias ont beaucoup d’attentes par rapport à l’équipe. Le président de l’ARBH l’a bien exprimé lors d’une interview. Lorsque tu fais partie du Top 5 mondial, tu joues pour une médaille. Ce n’est pas une pression supplémentaire, c’est une constatation. Je suis tout à fait d’accord avec cela et je sais que l’équipe y est préparée. C’est le cas de toutes les équipes maintenant!

Un joueur a récemment déclaré dans une interview que c’était l’équipe la plus forte dans laquelle il avait joué. C’est peut-être le cas mais, personnellement, je ne pense pas que l’équipe présente à Londres en 2012 était plus faible. Ce qui était par contre différent, c’est la préparation. Une équipe belge n’a jamais été aussi bien préparée. Se préparer pendant un an, quatre jours sur sept, c’est une première.

Un journaliste a déclaré que la récréation était finie pour les Red Lions…Il s’agira d’être incisif. L’équipe devra répondre présent lors des moments cruciaux. Il y a un bon mix entre expérience et jeunesse, il y a un bon pc et un bon gardien. Une médaille est atteignable, mais sans certitude! Pour moi, les favoris restent l’Australie, les Pays-Bas et l’Allemagne.

L’équipe ne va pas se concentrer sur les résultats, mais bien sur le processus. S’il est bon, les résultats suivront probablement. Je dis bien probablement parce qu’on n’a jamais tout sous contrôle, c’est le sport. Quoiqu’il en soit, c’est le premier match qui compte, et c’est aujourd’hui contre la Grande-Bretagne.

Let the games begin!

Xavier Reckinger


De laatste loodjes…

De periode tussen de selectie en de eerste wedstrijd heb ik altijd als de mooiste ervaren. Je leeft in een soort roes, je hebt bevestiging gehad dat je harde werk beloond wordt met een olympisch ticket en je bent bezig om je optimaal voor te bereiden om je allerbeste niveau te halen. Je komt aan in het dorp en verkent eerst alles.

Het leven in het dorp, het eten, de leuke gadgets, de appartementen, de ontspanningsruimtes, de andere atleten en uiteraard ook het veld waar je je prestaties op moet leveren want daar draait het allemaal om!

De media heeft veel verwachtingen van de ploeg. In een interview verwoorde de voorzitter van de KBHB het perfect, als je in de top 5 van de wereldranking staat speel je voor de medailles. Dat is geen extra druk, het is slechts een vaststelling. Ik ben het helemaal met hem eens. Ik weet ook dat de ploeg er klaar voor is. Dat zijn alle teams nu!

Een speler vermelde in een interview dat dit het sterkste team is waarin hij ooit heeft gespeeld, dat zou goed kunnen, persoonlijk denk ik niet dat het team in London 2012 zwakker was. Wat wel anders was, was de voorbereiding. Nog nooit zal een Belgische ploeg zo goed voorbereid zijn geweest, een volledig jaar 4 dagen op 7 samen trainen is een primeur.

Een sportjournalist zei dat de speeltijd voor de Red Lions over is… Voor mij komt het neer op scherpte. In de cruciale momenten zal de ploeg er moeten staan. Er is een goede mix tussen ervaring en jeugd, er is een goede corner en een goede keeper.  Een medaille is haalbaar, maar geen zekerheid! De favorieten voor mij blijven Australië, Nedereland en Duitsland.

Focussen op het resultaat zal de ploeg niet doen, ze zullen zich richten op het proces. Als dat goed zit, volgt het resultaat waarschijnlijk ook. Waarschijnlijk, omdat je nooit alles onder controle hebt, dat is sport. De eerste match is nu wat telt, vandaag tegen Groot-Brittanië.

Let the games begin!

Xavier Reckinger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *