TOP/FLOP

TOP 3

  1. La puissance offensive des Red Lions

Nos internationaux ont marqué plus de la moitié des buts de ce dimanche. 17 goals sur 31 pour être exact. Luypaert a inscrit un triplé sur pc pour offrir la victoire au Braxgata tandis que Briels et Thys inscrivaient leur hat-trick en seconde période contre l’Antwerp. Preuve que les Belges font partie des meilleurs joueurs d’Europe dans un des championnats les plus relevés du continent.

  1. Les retournements de situation

Trois rencontres ont offert leur lot de suspense. Dans un match très serré, le Racing a réussi à inverser la vapeur en toute fin de rencontre alors qu’ils étaient menés 2-1 jusqu’à un quart d’heure de la fin. Deux minutes avant le coup de sifflet final, Gougnard délivrait les Ucclois alors que Jérôme Saeys arrachait un point contre l’Héraklès lors de la dernière minute de la rencontre. Avec un retard de deux buts à la pause, le Brax a également complètement inversé la tendance grâce à un triplé de Luypaert sur pc.

  1. Le retour de Victor Wegnez

Même si le Daring ne l’a pas emporté hier, les Molenbeekois ont retrouvé l’un de leurs meneurs de jeu contre le Racing. Une bonne nouvelle tant pour le club cher à la famille Cosyns, que pour le Stick d’Or espoir, qui est remis sur pied à cinq mois de Jeux Olympiques.

FLOP 3

  1. La blessure de Dorian Thiéry

Quelques semaines après avoir fêté son retour en division d’honneur, le médian du Léo semble à nouveau être sur la touche. Pour quelle durée ? On ne le sait pas encore mais l’Ucclois a dû sortir du terrain en cours de match.

  1. Les claques de l’Antwerp depuis la reprise

Les Anversois sont capables du meilleur comme du pire. S’ils ont accroché le Racing sur leur terrain en ne perdant que d’un but, ils sont également capables de perdre les pédales. Un mois après avoir encaissé cinq buts contre le Daring, l’Antwerp a subi les foudres du Dragons en prenant huit buts, dont sept en seconde période.

  1. Les absences au Pingouin

Quand quatre joueurs sont à l’infirmerie, dont deux sont les maîtres à jouer de l’équipe, le niveau de jeu est forcément diminué. C’est le cas des Nivellois qui déploraient les absences de Maxime Bertrand, Alexis Lemaire, Simon Bertrand et Antoine Legrain. On espère pour eux qu’ils seront de retour pour le match à six points contre l’Antwerp, dimanche prochain.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *