TOP/FLOP

TOP 3

  1. La 1ère place du Racing.

Avant la reprise, on ne se demandait pas qui allait terminer en tête du championnat mais plutôt qui allait se qualifier pour le top 4 derrière le Dragons. Les Anversois avaient tellement dominé la première partie de saison qu’on voyait mal qui pourrait les dépasser. C’est désormais chose faite par le Racing qui enchaine les bonnes prestations et qui a retrouvé sa puissance offensive ce dimanche. Un peu plus de suspense et certainement une réaction d’orgueil du Dragons, on n’attendait pas mieux.

  1. Tout le monde peut battre tout le monde.

Ce week-end l’a encore  prouvé, l’écart de niveau entre la plupart des équipes n’est pas énorme et les favoris peuvent même se faire surprendre par des clubs du bas de classement. Le Beerschot, toujours aussi impressionnant depuis la reprise, est venu à bout du Braxgata, 5e à deux points des playoffs. L’Héraklès, qui recevait le Daring, toujours convalescent, a d’abord surpris les Molenbeekois en menant rapidement 2-0. Mais c’est surtout la belle réaction des Lierrois qu’on retiendra. Mené 2-3 à la mi-temps, l’Héraklès a remis la machine en route pour finalement l’emporter 5-3.

  1. Quemada

L’international espagnol devient un habitué du Top 3. Une fois de plus, il a permis hier à son équipe de l’emporter contre le Pingouin, un concurrent direct. Un sleep puissant, un but superbe et un autre sleep en pleine lucarne, quelques centimètres en dessous de la latte, Quemada a tout simplement bluffé toute l’assistance ce dimanche.

FLOP 3

  1. Le Pingouin relégable

Alors qu’on pensait le Pingouin tiré d’affaire à l’issue du premier tour, les Nivellois pointent maintenant à la 11e place. Le retour en fanfare du Beerschot n’y est pas étranger et la blessure de Maxime Bertrand n’aide pas. Les Nivellois n’ont pas remporté le moindre point depuis la reprise et ont encaissé beaucoup de buts. Un bilan plutôt décevant pour une équipe qui avait été une des bonnes surprises du début de saison.

  1. Le match nul entre La Gantoise et l’Antwerp.

Ce match à six points entre la lanterne rouge et l’Antwerp a finalement accouché d’un match nul qui ne fait absolument les affaires d’aucune des deux équipes. L’Antwerp n’a plus qu’un point d’avance sur le Beerschot, 10e, et deux sur la première place de descendant du Pingouin. Un seul point glané par les deux équipes qui pourrait peser dans la balance en fin de saison.

  1. L’absence de Victor Wegnez.

Le Stick d’Or Espoir n’est pas là et cela se ressent dans le jeu du Daring. Les Molenbeekois ne parviennent pas à enchainer les bons matchs et l’absence de leur meneur de jeu pèse. Surtout que le Dar reçoit le Racing dimanche lors d’une rencontre très importante dans la course aux playoffs.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *