Tom Boon et Max Plennevaux au Top, Louvain fait un flop

Top 3

  1. Tom Boon et Max Plennevaux. Les deux attaquants terminent en tête du classement des buteurs, loin devant le 3e Hendrickx. Boon a inscrit 33 goals, Plennevaux 32 tandis que le défenseur du Dragons n’en est ‘que’ à 21 buts. Le joueur du Racing, tout comme celui du Léopold, est responsable de presque la moitié des buts de son équipe. A deux, ils ont marqué un peu moins d’un goal sur dix de tous les buts inscrits cette saison.
  2.  Jeffrey Thys. Le joueur du Dragons, qui a marqué 14 goals cette saison, est très en forme ces dernières semaines. Il a au moins marqué un but lors des trois derniers matchs, inscrivant un triplé contre Louvain, un doublé contre le Wellington et un seul goal hier face à l’Orée. Le Watducks est prévenu.
  3. La première clean-sheet du Racing. C’est la première fois de la saison que Gucassoff garde ses cages inviolées. De bon augure avant les demi-finales. Le Dragons ne l’a fait qu’une seule fois, contre le Daring. Même bilan pour l’Héraklès, qui l’avait emporté 1-0 contre Louvain. Le Watducks a par contre réussi à n’encaisser aucun but à quatre reprises depuis le début de la saison.

Flop 3

  1. Louvain. Lorsque l’on compte des internationaux de la trempe de Romeu, Santana, Lopez, un ex Red Lions (Pangrazio) et de nombreux joueurs de talents dans ses rangs, terminer à la 9e place est une véritable déception. Quand on observe les feuilles de match de Louvain, le club brabançon est souvent favori, connaissant la qualité individuelle des joueurs de l’équipe. Mais les Universitaires sont tout simplement passés à côté de leur saison, qu’ils ont clôturée par une défaite à domicile contre le Daring, sans coach. Dommage…
  2. La malchance du Léopold. Depuis le début de la saison, tout ne roule pas toujours en faveur des Ucclois. Hier, ils ont touché le poteau à trois reprises (dont une sur stroke) en moins de trente minutes de jeu.
  3. Le Daring perd ses cadres. Wegnez, Brunet, Enrique, trois éléments majeurs ont déjà annoncé leur départ du Daring. Que feront les autres ? Le club molenbeekois va devoir de toute façon bien s’activer sur le marché des transferts pour remplacer le départ de ses cadres.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *