Promenade de santé pour les Red Lions

Opposés aux 30èmes mondiaux, les Belges ont confirmé leur excellente forme depuis le début des Jeux Olympiques. Dix différents buteurs ont planté douze buts au gardien brésilien. Ce qui est certainement le plus satisfaisant, c’est la mentalité affichée par les Red Lions tout au long de la rencontre. Respectueux de leur adversaire, les troupes de McLeod ont joué le coup à fond jusqu’aux dernières secondes de la rencontre.

Si les premières minutes du match ont été quelque peu brouillonnes pour les Belges, il ne fallait pas attendre longtemps pour que Stockbroekx, qui fêtait sa 100e sélection, ne se mette en évidence en proposant un joli débordement. A la 10e, Van Aubel alertait la défense brésilienne d’un tir revers. Sa deuxième tentative était la bonne une minute plus tard. Sur un nouveau débordement de Stocki, Flo se retournait et ouvrait le score d’un tir revers puissant (1-0). Van Doren doublait la mise sur le rebond d’un sleep de Luypaert peu avant la fin du 1er quart (2-0).

A onze dans sa moitié, le Brésil ne pouvait que subir les offensives adverses et le malheureux gardien brésilien encaissait trois nouveaux buts en un quart temps, des oeuvres de Cosyns, Denayer puis Truyens (5-0). Les Red Lions, plutôt efficaces en zone de conclusion, repartaient aux vestiaires avec déjà un score de forfait.

Les hommes de McLeod, sous le regard du roi Philippe, n’allaient pas en rester là et voulaient enfoncer le clou au maximum. Une belle preuve de respect de l’adversaire ainsi qu’une volonté de ne pas se déconcentrer un seul instant. Dans le 3e quart, trois nouveaux buteurs portaient le score à 8-0 après 45 minutes de jeu. Boccard concluait une belle phase collective à la 32e avant que Briels ne soit à la bonne place une minute plus tard pour la mettre au fond. Dockier profitait d’une astucieuse petite passe de Briels pour smasher au fond (8-0).

Lors du dernier quart, les Red Lions ajoutaient quatre unités à leur compteur, grâce à Denayer (47e), Dohmen (51e), Cosyns (53e) et Van Doren (54e). Les Belges auront dominé d’un bout à l’autre une rencontre à sens unique et confirment ainsi leur excellente prestation de samedi face à la Grande-Bretagne.

Grâce au nul des Britanniques (2-2) face à la Nouvelle-Zélande et à la défaite de l’Australie (1-0) contre l’Espagne, une voie royale s’ouvre pour les Red Lions, qui devront affronter les Kookaburras dans la nuit de mardi à mercredi (1h30) heure belge. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *