Nicolas Poncelet signe pour trois ans au Dragons: "Cela a été la décision la plus difficile de ma vie"

Après les départs d’Elliot Van Strydonck, Glenn Turner, Max Plennevaux et John Bessel, le Léopold perd à nouveau un de ses cadres puisque Nicolas Poncelet a décidé de rejoindre le Dragons la saison prochaine en signant un contrat de trois ans, avec la possibilité de partir après une saison. L’enfant du club s’est dit très triste de quitter le club dans lequel il a toujours joué mais c’était une décision nécessaire « pour sortir de sa zone de confort » selon le défenseur ucclois. Interview.

Nicolas, quitter le Léopold doit être une chose difficile, qu’est-ce qui a motivé ta décision?

Cette décision est la plus difficile que j’ai dû prendre depuis que je suis né. J’ai toujours joué au Léo, j’y ai fait toutes mes classes jeunes mais j’avais besoin d’un coup de fouet pour organiser ma semaine, concilier le hockey et les études.  Ça aurait évidemment été possible de le faire au Léopold mais je pense que je suis trop dans ma zone de confort en ce moment et j’avais besoin d’un nouveau choix de vie pour me booster.

Pourquoi le Dragons?

J’ai eu des contacts avec deux trois clubs qui sont venus vers moi et j’ai toujours eu une certaine attirance pour le Dragons, c’est d’ailleurs le seul club que j’ai revu plusieurs fois. Leur projet est très ambitieux, ils m’ont aidé à organiser ma future semaine d’études et de hockey et ils m’ont encouragé dans mes choix. C’est également une équipe je connais déjà puisque des gars comme Loic Van Doren, Henri Raes ou Robert Rubens etc. des U21 jouent là-bas et je m’entends très bien avec eux. Je ne pars pas dans une équipe où je ne connais personne.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *