Nico et Alex en Inde #1 L'organisation à l'indienne

Pendant toute la Coupe du Monde junior qui se déroule en Inde jusqu’au 18 décembre, retrouvez les aventures de Nicolas Poncelet et Alexis Lemaire en Inde. Anecdotes, coulisses du tournoi, réaction d’après match, vivez comme si vous y étiez la Coupe du Monde U21 à laquelle participent nos Red Cougars!

nico-et-alex

Jour 1

Rendez-vous à 14h20 à l’ADEPS. On a reçu nos protèges-dents sur mesure offerts par AG insurance et smiling guard juste avant le départ en car vers Paris et l’aéroport Charles de Gaule. Après 4h de car on est arrivés sur place pour attendre notre avion qui décollait un peu après 21h. Il aura suffi de monter dans l’avion pour déjà avoir un aperçu de ce qui nous attendait et avoir nos premiers contacts avec la culture locale. 1h15 avant l’heure d’arrivée prévue le pilote nous annonce que la visibilité est nulle à l’aéroport de Delhi et qu’il faudra donc atterrir à Jaipur à 1h de Delhi et patienter pour que la visibilité s’améliore.

Après 30 minutes d’attente, le pilote nous fait savoir que la visibilité ne s’est toujours pas améliorée et qu’il faudra dès lors attendre 1h30 supplémentaire dans l’avion à Jaipur. Finalement on est arrivés à New Delhi avec 3h de retard et 10min après que notre avion suivant ait décollé! Une fois les bagages récupérés et tous les nombreux contrôles de sécurité passés, on a appris que notre avion n’était finalement pas parti et qu’il avait été retardé à 16h soit dans 2h.

Affamés on n’a pas eu d’autres choix que de manger à l’aéroport de la bonne nourriture d’aéroport… Quand il était temps d’embarquer on s’est rendu à notre gate où ceux du Daring ont pu retrouver leur coéquipier Nic Woods qui était là avec les U21 Néo – Zélandais depuis 13h dans l’aéroport à attendre leur avion sans cesse retardé! Et ils n’avaient pas fini d’attendre puisque notre avion allait être retardé d’1h30 supplémentaire suite à d’autres incidents.

Après un court vol d’une heure on arrive enfin à Lucknow ou à notre surprise générale 24 valises manquaient… Il y avait là une petite cérémonie organisée pour nous souhaiter la bienvenue. L’hôtel n’est pas très loin de l’aéroport, c’est donc un petit trajet dans le trafic hyper dense de Lucknow et escortés de deux véhicules de police qui nous attendaient. Notre voyage était enfin terminé quand on est arrivés à l’hôtel, soit un peu plus de 24h après être partis…

Jour 2

Une demi-heure après notre arrivée était venu le moment de découvrir le buffet de l’hôtel! On s’est vite rendu compte que pour les Indiens, au plus c’était épicé au plus c’était bon! On aurait bien eu besoin d’une bonne nuit de sommeil après tout ça mais on avait entrainement le lendemain matin à 10h, on avait donc rendez-vous à 8h au petit déjeuner! 45min après être partis (toujours escortés de nos 2 voitures de police), on arrive enfin au stade de Lucknow qui nous a tous impressionné.. 500m avant on était encore entouré de la pauvreté indienne et puis là, au milieu de nulle part, il y avait cet énorme stade!

A notre arrivée, on a assisté aux 10 dernières minutes d’entraînement des Argentins qui terminaient leur entrainement. On a dû leur demander des balles à prêter car notre valise de balles figurait parmi les nombreuses valises qui n’était pas arrivées à l’aéroport en même temps que nous! Heureusement tous les sticks étaient là et chacun avait donc les siens, mais on a dû demander des vêtements et des chaussures à ceux qui avaient leur valises pour être capable de toucher un peu la balle. La séance était surtout basée sur un décrassage et une prise de contact avec le terrain, étant donné les circonstances. On a donc fait quelques PC pour les sleepers et le reste de la séance était libre, tout comme le reste de la journée. Les sensations du terrain étaient très positives, il est relativement neuf et ressemble très fort à celui de Bisham en Angleterre où on a joué l’été dernier.

Nico et Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *