Max Plennevaux au top, l'Antwerp et le Dragons font un flop

Top 3

1.Max Plennevaux. L’attaquant du Léopold a marqué pas moins de quatre buts hier, dont un magnifique triplé en 20 minutes. Lob subtil et acrobatique pour commencer, stroke ensuite et un shot revers d’un angle quasi impossible. Le néo Red Lion a régalé hier pour se positionner comme le meilleur buteur de la compétition, à égalité avec Boon. Sauf que l’attaquant ucclois a marqué sept fois dans le jeu, contre trois fois pour Boon.

2.Les retournements de situation. Une fois de plus, la plupart des spectateurs de division d’honneur ont eu leur lot de stress, de buts et de matchs renversés. Le Watducks a de nouveau inversé la tendance après avoir été mené 2-0. Le Racing n’a rien lâché et arraché le nul lors d’un dernier quart qui a accouché de six goals. Et que dire de la performance du Braxgata au Léopold? K.O debout après vingt minutes et un retard de trois buts, les Boomois ont complètement inversé la situation pour s’offrir une magnifique victoire 4-5.

3.Six nouveaux buteurs ce dimanche. Cuypers, Panchia, Verheijen, Moretto, De Paeuw et Mathias Gowie ont inscrit leur premier but de la saison. Au total, 109 joueurs ont déjà marqué au moins une fois après onze rencontres de championnat, soit 57% des joueurs, si l’on considère que les 16 sont fixes depuis le début de la saison.

Flop 3

  1. La défense du Léopold. En trois rencontres (Daring, Watducks, Braxgata), la défense uccloise a pris plus de buts que depuis le début de la saison. Les hommes de Bessel n’avaient alors pris que douze buts en huit rencontres.
  2. L’Antwerp. A part une victoire d’orgueil face au Brax après l’affaire Baart et trois points surprises contre un Daring déforcé, les Anversois n’ont pas pris la moindre unité de plus et n’ont inscrit que treize buts (n’oublions tout de même pas les deux forfaits), soit autant que le Wellington…
  3. Le Dragons. Les champions en titre n’avaient pas concédé le moindre match nul jusqu’au 6 novembre. Mais depuis trois rencontres, le Dragons n’arrive pas à tenir le score et se fait surprendre en fin de match. Du coup, c’est le Watducks qui en profite et qui passe premier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *