Dwyer dit au revoir à l'Australie sur un doublé

International

La Grande-Bretagne s’est envolée vers l’Australie pour trois matchs tests, en vue du Champion’s Trophy qui se disputera du 10 au 17 juin à Londres. Il s’agissait également des dernières rencontres internationales de Jamie Dwyer en Australie, lui qui prendra sa retraite après les Jeux Olympiques de Rio. Samedi, les deux nations se sont quittées sur un match nul (2-2). Godhes était le premier à ouvrir le score après 11 minutes de jeu, mais Mantell lui répondait à la 19e (1-1). En seconde période, Lewers donnait l’avance à la Grande-Bretagne en étant attentif sur rebond de pc (1-2). Le deuxième acte était marqué par une prestation cinq étoiles de Pinner, le gardien britannique, qui devait pourtant s’avouer vaincu à la 51e, lorsque Dwyer déviait au fond pour égaliser (2-2).

Le lendemain, la Grande-Bretagne devait s’avouer vaincue, après avoir mené de deux buts dans le 1er quart. Ashley Jackson réalisait, en effet, un improbable doublé en deux minutes (10 et 11e min, 0-2). Blake Govers devait attendre la 19e pour riposter sur pc et entamer sa série de buts. Six minutes plus tard, Dawson égalisait, sur pc (2-2) avant que  Govers ne fasse le 3-2 à la 43e, à nouveau sur pc. Les troupes de Bobby Crutchley ne s’avouaient pourtant pas vaincues et Sam Ward égalisait à neuf minutes du terme. Il était pourtant écrit que Govers serait le héros du match et il offrait la victoire à l’Australie, vous l’aurez deviné, sur pc (4-3).

L’Australie et la Grande-Bretagne s’affrontaient une dernière fois hier, dans ce qui était le dernier match international de Jamie Dwyer sur le sol australien. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que les adieux de l’Australien auront, pour le moins, été réussis. L’Australie s’est imposée 5-1 à l’issue d’un intense combat physique, qui a vu les Kookaburras faire preuve d’un sang froid impressionnant en zone de conclusion. Dwyer était d’ailleurs le premier à ouvrir le score après quelques minutes, rapidement imité par Mantell (1-1). Juste avant le quart d’heure, un tir de Orchard était dévié dans son propre but par un défenseur britannique. L’Australie pouvait souffler lors de la première pause avec une avance d’un but (2-1). Malgré un press impressionnant de la Grande-Bretagne, les Kookaburras parvenaient souvent jusque dans le cercle adverse et cherchaient intelligemment le pc. Après quelques tentatives, Keiran Govers faisait le 3-1 d’un sleep bien placé dans le coin du but (3-1).

En seconde période, les Australiens continuaient à se montrer dangereux, et c’est finalement à la 44e qu’ils trouvaient l’ouverture. Orchard récupérait la balle dans le cercle et était poussé fautivement. Knowles se chargeait de transformer le stroke (4-1). La Grande-Bretagne se rebellait alors et s’offrait quelques occasions, sans succès. Dwyer, à la 55e, était tout près du doublé, mais Pinner sortait un arrêt de grande classe. Ce n’était que partie remise puisque Jamie était très bien placé sur un rebond de pc à la 58e. Le sleep de Cyriello s’écrasait sur la barre et après une première tentative, Dwyer poussait la balle, à la façon d’un joueur de tennis, d’une volée à une main au fond des filets (5-1). Un doublé pour faire ses adieux internationaux sur ses terres, c’est la marque des champions.

Tour d’Europe

Le championnat belge et l’EHL ont beau être terminés, plusieurs décisions doivent encore tomber dans les différents championnats européens. En France, on sait déjà quels clubs disputeront l’EHL l’année prochaine. Il s’agit de Saint-Germain et du Racing Club de France.

On jouera également le Final 4 en division d’honneur espagnole le week-end prochain. Egara affronte Campo tandis que le Polo de Barcelone sera opposé à Terrassa. En Allemagne, l’avant dernière journée de championnat a réservé quelques surprises.

Allemagne

Deux semaines après avoir disputé leur dernière rencontre en championnat, les clubs allemands de Hockeyliga ont repris leur stick pour l’avant dernière journée de compétition. Invaincu depuis 17 rencontres, le leader Mannheimer avait l’occasion, dès ce week-end, d’empocher le premier ticket pour l’EHL. Avec cinq points d’avance sur son poursuivant et deux rencontres à jouer, le prochain club de Peillat avait son sort en main contre Hamburg, 5e. Tout s’est déroulé dans le dernier quart d’heure, lorsque Schues ouvrait le score pour Mannheimer, mais Furste lui répondait cinq minutes plus tard pour sceller le score à 1-1. Il fallait alors attendre le résultat de Cretefelder pour savoir si Mannheimer allait en EHL l’année prochaine. Les deuxièmes se déplaçaient à Berliner, modestes huitièmes du classement, qui allaient pourtant écraser Cretefelder sur le score de 6-2… Mannheimer pouvait fêter son accession en Coupe d’Europe, six ans après sa dernière participation.

La défaite de Cretefelder profitait également à Cologne, Harvestehuder et Hamburg. Cologne remonte à la 2e place grâce à sa victoire contre Blau-Weiss Berlin (2-3) tandis que Harvestehuder montait sur le podium en l’emportant de justesse contre Mannheim (3-4). Hamburg complète le podium puisque les coéquipiers de Furste ont battu le même Mannheim, après le match nul de la veille contre Mannheimer.  En un week-end, Cretefelder est passé de la 2e à la 5e place, même s’il est à égalité de points avec Hamburg.

La dernière journée sera décisive puisque seul Mannheimer est assuré de finir dans le top 4, à qui Mulheim et der Alster peuvent définitivement dire au revoir.

Classement hockeyliga 24.05

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *