Maartje Paumen à l'Antwerp!

Le club du Nord d’Anvers vient d’annoncer l’un des plus gros transferts de l’histoire du hockey féminin belge en réussissant à recruter Maartje Paumen, véritable légende du hockey hollandais. Doublé médaillée d’or olympique et deux fois élue meilleure joueuse du monde notamment, la Néerlandaise apportera son énorme expérience aux dames de l’Antwerp, au top du hockey féminin belge depuis de nombreuses années et dirigées depuis cette année par l’ex-internationale Sofie Gierts. Steve de Meester, le président du club de l’Antwerp a réagi par communiqué: « Avec son expérience et son talent, Maartje nous aidera à atteindre nos ambitions dans la section tophockey mais nous utiliserons aussi son expérience pour faire grandir nos jeunes. Nous sommes convaincus qu’en attirant des joueuses du top mondial, nous allons faire continuer à faire grandir le hockey belge. C’est aussi pour des joueuses comme Maartje que les spectateurs viennent au club pour voir les dames jouer ».

L’ex-internationale et futur Anversoise se dit impatiente de commencer une nouvelle aventure en Belgique. « Après avoir pris ma retraite internationale, je trouve que c’est une excellente opportunité pour jouer près de chez moi, mais tout de même dans une compétition et une culture différente. Le hockey belge ne cesse de progresser depuis quelques années et je suis impatient de pouvoir faire évoluer cette équipe vers le plus haut niveau! ». Sa future coach, Sofie Gierts, est évidemment ravie de l’arrivée d’une telle joueuse dans son équipe la saison prochaine. « Nous avons démarré un nouveau projet avec une nouvelle équipe à la fin de la saison passée, avec beaucoup de joueuses du club. Quelqu’un comme Maartje va apporter un boost vers la motivation et le professionnalisme au sein du club, mais aussi pour le tout le hockey féminin belge. (…) Nous allons tous pouvoir nous inspirer de sa mentalité et de sa passion pour le hockey. Nous sommes très impatients d’être avec elle sur le terrain et d’ainsi faire évoluer le hockey féminin ».

 

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *