L'Héraklès arrache le nul au Watducks (+résultats et classement)

Le Watducks qui accueille l’Héraklès un jeudi soir, la rencontre avait tout d’un match piège pour les Waterlootois, qui affrontaient des Lierrois en confiance. « Chaque saison, on perd des points contre l’Héraklès », soulignait Maxime Capelle.  Et si les Canards  ont dominé le jeu, ils ont galvaudé un nombre d’occasions impressionnant, n’inscrivant qu’un pc sur douze !

Watducks-Héraklès 2-2

Les arbitres : N.Stenier et S.Duterme.

Les buts : 21’ Keusters sur pc (0-1), 33’ Charlet sur pc (1-1), 43′ N. De Kerpel (1-2), 51′ Dohmen sur stroke.

La rencontre était pourtant à sens unique lors des cinq premières minutes de jeu. Les Lierrois étaient assiégés et concédaient déjà deux pc, à la 3e et à la 4e. Les tentatives ne trouvaient pas le chemin des buts. Quelques instants plus tard, un centre de Hottlet traversait toute la défense locale et sortait en touche. Sans le savoir, l’attaquant anversois tenait là, la seule incursion de l’Héraklès dans le cercle adverse lors du 1er quart. Il n’y en avait plus que pour le Watducks qui imposait un rythme très élevé et un press haut. A la 7e, Reckinger sortait un sleep de Charlet sur la ligne en déviant la balle en touche avec son stick. L’Héraklès était ensuite un peu moins sous pression mais les principales occasions de but étaient waterlootoises. Au quart d’heure, le Watducks forçait déjà son 4e pc, mais Timmermans était attentif pour repousser du gant. Juste avant la fin du 1er quart, Hilton perdait son duel face au gardien anversois en fonçant droit sur lui, symbole de l’inefficacité du Watducks.

A force de galvauder leurs nombreuses occasions de but, les Canards allaient voir leur adversaire sortir petit à petit de leur camp. En quatre minutes, l’Héraklès s’offrait quatre pc. Après trois tentatives de Smith, c’était au tour de Reckinger de sleeper tout droit vers Vanasch. Keusters surgissait au point de stroke pour tromper le Red Lion et ouvrir le score (0-1).  Fort de son avance au score, les Lierrois reculaient et attendaient leur adversaire dans leur camp. A cinq minutes de la pause, Timmermans s’interposait brillamment sur un tir dévié de Boccard. Mais trois minutes plus tard, le portier anversois devait s’avouer vaincu lorsque Charlet plaçait en pleine lucarne. L’égalisation était méritée et les deux équipes retournaient au vestiaire avec un score de parité.

Le Watducks entamait la 2e période de la meilleure des manières en obtenant un pc à la 37e. Le sleep de Charlet était bien sorti par Timmermans. Le reste du 3e acte était fort équilibré et très agréable à suivre. Boccard se montrait dangereux à deux reprises mais son centre et puis son tir n’étaient pas concluants. Une minute plus tard, De Kerpel cédait à Van Stratum qui tirait sur le poteau. Le néo Red-Lion récupèrait aux 25 et partait sur le côté, passait trois advesaires grâce un habile tour de toupie et débordait le long de la ligne. Vanasch s’avançait vers lui mais Nico de Kerpel armait un flat puissant qui terminait sa course au ras du poteau près de la lucarne du but. Certainement l’un des plus beaux buts de ce début de saison (1-2). Le Watducks mettait encore un peu plus de pression sur son adversaire mais les Lierrois s’en sortaient sereinement. Le danger se précisait pourtant dans le cercle visiteur et en fin de 3e quart, les Canards obtenaient un stroke sévère pour l’Héraklès. Le retour fautif de Reckinger ne méritait, selon nous, pas autant. L’arbitre était pourtant tout près de l’action et on se fiera donc  à son jugement. Dohmen plaçait dans le coin droit du but pour égaliser (2-2).

Le dernier quart était totalement à l’avantage du Watducks qui assiégeait littéralement le cercle adverse. Mis à part un tir revers de Smith sur Vanasch, la défense lierroise dévait s’employer pour contrer toutes les offensives des locaux. Menée par un Reckinger chaque fois à la bonne position, la défense de l’Héraklès se montrait héroïque et résistait jusqu’au coup de sifflet final. Le Watducks, malgré 6 pc dans le dernier quart !, ne parvenait à obtenir mieux qu’un nul. « Je pense clairement que c’est la finition qui manque parce que nous étions meilleurs qu’eux dans le jeu. C’est un point frustrant mais il n’y a rien d’inquiétant pour autant puisque nous avons bien développé notre jeu.  Nous avons toujours du mal contre l’Héraklès », concédait Maxime Capelle. Nicolas de Kerpel, auteur de l’un des plus beaux buts du début de saison, reconnaissait la supériorité de son adversaire et louait les qualités défensives de ses coéquipiers. « Nous avons aussi été très efficaces devant et on avait totalement confiance en notre défense. C’est un très bon point au vu du match ».

Après deux victoires, l’Héraklès arrache un beau match nul, de quoi donner confiance avant une trêve qui frustre quelque peu Nicolas de Kerpel. « Nous gardons bien mieux la balle que l’année passée, notamment grâce à Xavier Reckinger. L’arrivée de cette pause est un peu frustrante, c’est vrai, mais nous allons continuer à travailler dur », soulignait le nouvel international belge.

Les autres résultats:

Dragons-Léopold 4-1

Louvain-Wellington 3-1

Antwerp-Daring 4-3

Orée-Racing 2-6

Braxgata-Beerschot 6-5

Le classement général :

Club Pts
1 Dragons 18
2 Daring 18
3 Watducks 14
4 Racing 14
5 Louvain 12
6 Léopold 11
7 Héraklès 11
8 Orée 7
9 Beerschot 6
10 Antwerp 6
11 Braxgata 3
12 Wellington 0

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *