Les frères Van Doren au firmament du hockey belge

C’est la première fois de l’histoire que deux frères sont sacrés lors de la cérémonie des Sticks d’Or. Pour rappel, seuls les joueurs et les coachs ont voté pour les Sticks d’Or.

Arthur, déjà élu Stick d’Or espoir à 18 ans puis lauréat du titre de meilleur joueur belge il y a deux ans, le défenseur des Red Lions vient d’être à nouveau élu Stick d’Or pour la saison 2015-2016. A seulement 22 ans, le pilier de la défense du Dragons a déjà un palmarès dont les joueurs les plus expérimentés voudraient pouvoir se vanter. Stick d’Or espoir, double Stick d’Or et meilleur espoir mondial. Ajoutez à cela à quatre titres de champions de Belgique avec le Dragons, trois médailles en EHL et une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio, et vous comprendrez que malgré son jeune âge, Thuur est déjà une légende du hockey belge et l’un des meilleurs joueurs au monde.

Et visiblement, le succès est une recette familiale chez les Van Doren puisque c’est maintenant son petit frère, Loïc Van Doren, qui remporte un trophée individuel avec le Stick d’Or espoir. Le gardien du Dragons, qui s’entraîne depuis un petit temps déjà avec les Red Lions, fait tout simplement partie du Top 4 des gardiens belges. A seulement 20 ans! Depuis quelques saisons, Loïc Van Doren s’est imposé comme le gardien incontesté d’une des meilleures équipes d’Europe et vient de disputer une magnifique Coupe du Monde avec les U21, auréolée d’une médaille d’argent.

Bref, « le petit frère » marche sur les traces de son grand frère et on risque encore bien de voir la fratrie Van Doren porter haut les couleurs de notre hockey.

 » Ce n’est pas très important pour nous de marquer l’histoire d’être les deux premiers frères à être Stick d’Or espoir et Stick d’Or mais c’est une sensation spéciale. Surtout pour nous parents qui nous ont toujours aidé. On est une famille qui grandit ensemble et c’est certainement une soirée unique pour nous« , confiait Arthur Van Doren, tandis que Loïc Van Doren avouait avoir suivi l’exemple de son grand frère pour, lui aussi, atteindre les sommets. « Il m’a montré comment faire, le lifestyle, comment on s’entraîne dur et ça m’a certainement aidé« , expliquait-t-il.  » J’étais peut-être le petit frère de, mais ça ne m’a jamais posé de problème. On se motive mutuellement pour devenir encore meilleur et ce ne sont sûrement pas ces titres qui vont nous arrêter« , souriait le gardien du Dragons.

Le palmarès complet: 

Stick d’Or Masculin: Arthur Van Doren (puis Van Aubel et Gougnard)

Stick d’Or Espoir Masculin: Loic Van Doren

Stick d’Or Féminin: Barbara Nelen (puis Boey et Gerniers)

Stick d’Or Espoir Féminin: Cassy Boey

Sifflet d’Or: Laurine Delforge

Sifflet d’Or Espoir: Germain Boutte

Prix du public: Felix Denayer et Barbara Nelen

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *