Le Top 10 du 1er tour: Les jeunes, les Red Lions et l'Orée au top!

1.L’avenir est assuré en division d’honneur.  On peut presque trouver dans chaque club des jeunes qui explosent ou qui confirment l’espoir placé en eux l’année passée. A 21 ans ou moins, tous ces éléments ont un très bel avenir devant eux. Voici la sélection, par club, des jeunes qui feront les beaux jours de notre championnat.

Les frères Stockbroeckx confirment les espoirs placés en eux par l’Antwerp, Arthur de Sloover est devenu l’un des piliers de la défense du Beerschot. Au Braxgata,  Emil Devis a marqué lors des trois dernières sorties des Boomois tandis qu’Alex Van Linthoudt figure parmi les meilleurs buteurs de la compétition avec le Daring. Au Dragons, Loic Van Doren, Henri Raes et Robbert Rubens ont largement mérité leur sélection pour la Coupe du Monde junior, tout comme Marco Donck de l’Héraklès, dont les jeunes pousses confirmeront bientôt leur talent. Au Léopold, Nicolas Poncelet pourrait déjà toquer à la porte des Red Lions tandis qu’Alexis Lemaire a parfaitement géré la transition entre le Pingouin et le club ucclois. A Louvain, les frères Willems progressent chaque semaine. On ne compte plus les jeunes talents de l’Orée (Freyling, Simar, Robbrecht etc.), autant qu’au Racing. Meurmans, plus impliqué dans le milieu, Boris Gougnard, Achille de Chaffoy gagnent du temps de jeu et Lambeau et Lootens qui poursuivent sur leur lancée de l’année passée, l’avenir semble radieux pour les Rats. Au Watducks, les Van Marcke, Van Oost, Louis Capelle ou encore Ghislain sont des produits de l’école des jeunes et confirment tout leur talent. Même au Wellington, pourtant en difficulté depuis septembre, Dabin et les autres jeunes prennent de l’expérience au plus haut niveau.

Bref pas de doute, le niveau du hockey belge ne cesse de grandir.

2.L’Héraklès. On n’attendait certainement pas les Lierrois à la 4e place à la trêve, surtout avec un match de retard. Mais force est de constater que les Anversois ont su rebondir après un début de saison mitigé. L’Héraklès n’a tout simplement pas été battu depuis le 9 octobre. Avec un effectif homogène et solide dans chaque ligne (Reckinger, De Kerpel, Keusters), le club cher à la famille Schuermans pourrait être bien être la bonne surprise de cette saison.

3.Les magnifiques buts. S’il fallait n’en retenir que deux, ce serait les deux bijoux de Nico de Kerpel et de Max Plennevaux, les deux nouveaux venus chez les Red Lions. Hasard ? Je ne pense pas !


4.Le nombre de buts. Il faut bien toujours un peu de statistiques dans un tel classement. Il faut dire que les spectateurs n’ont pas été déçus depuis le début de saison. 384 buts en 71 matchs, soit plus de cinq goals par rencontre, une moyenne qui est plutôt une bonne nouvelle pour l’attractivité de notre sport.

5.Les Red Lions marquent beaucoup. Nos internationaux font partie des meilleurs buteurs de la compétition. Cinq Red Lions figurent dans le Top 10 de la division d’honneur, dont trois aux trois premières places (Boon, M.Plennevaux, Luypaert et Hendrickx à la 3e position).

6.Certains transferts sont particulièrement réussis. Surtout au Daring. Uher, l’autrichien, a déjà marqué à quatorze reprises, tandis que Woods est un des meilleurs éléments du championnat. Ailleurs, Hilton retrouve son rendement sur le terrain tandis que Smith s’est déjà montré plusieurs fois décisif avec l’Héraklès.

7.Le replay Belgique-Argentine. La rencontre a été une vraie réussite. Organisée sur les terres d’Uccle Sport, le match était une des plus belles fêtes du hockey d’Europe de ces dernières années. On en redemande !

8.Les Belges à l’étranger. Si l’avenir du championnat belge est assuré et que les Red Lions cartonnent en Belgique, nos compatriotes à l’étranger performent également. Matthew Cobbaert et Louis Rombouts ont déjà marqué au moins une fois avec Campo tandis que Dockier fait partie des meilleurs buteurs de la Hoofdklasse. Et que dire de Stockbroeckx, qui a enchaîné dix victoires de suite avec Bloemendaal !

9.Au moins trois rencontres sans aucune carte. Un match lors de la dernière journée de championnat, deux rencontres le seize octobre. Cela arrive si peu qu’il faut bien le souligner.

10.L’Orée. Même si le club n’est que 9e à la trêve, les promus comptabilisent déjà 14 points et ne sont qu’à trois points de la 6e position. Peu de promus peuvent s’en vanter !

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *