Le Spiroudôme au Top, les dames du Pingouin font un flop

Top 3

  1. Les finales au Spiroudôme. Si les salles retenues pendant la saison régulière n’ont pas toujours satisfait joueurs et spectateurs, l’épilogue de la saison indoor a été tout à fait réussi. Une surface de jeu rapide, des infrastuctures optimales et un public bruyant, enthousiaste et venu nombreux au Spiroudôme, on pouvait difficilement faire mieux. Bravo à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette belle vitrine pour le hockey en salle !
  2. Suspense et engagement. Les journées de samedi et dimanche ont accouché de nombreux matchs serrés et engagés. Toutes les équipes se sont données à 100% et les rencontres ont été disputées jusque dans les dernières minutes. La magnifique finale messieurs, très engagée physiquement et avec des joueurs totalement investis dans leur mission vers le titre, était l’apothéose d’un weekend de hockey de haut niveau.
  3. Le Léopold et l’Orée. Les deux clubs ont brillé dans les catégories jeunes. Les Ucclois ont remporté trois titres (U19 Boys, U16 Girls et U14 Boys) tandis que les Oréens ont raflé deux trophées (U14 Girls et U16 Boys) et perdu une finale (U19 Boys).

Flop 3

  1. Les dames du Pingouin. Pourtant largement favorites de leur demi-finale et même de la course au titre, les Nivelloises, 2èmes au terme de la saison régulière, ont perdu de justesse contre un Watducks très bien regroupé et qui a profité du manque de concrétisation de son adversaire.
  2. Le concours pour la World League à la Rasante. L’idée d’organiser un concours pour gagner des places d’un évènement en Belgique est très bonne. Par contre, offrir 2.000 places à une seule personne (plus exactement pour son club), semble énorme, même s’il fallait placer la balle dans un trou de souris du goal, à partir du goal opposé. Quasi impossible…
  3. Les pom-pom girls pendant les temps morts. A nouveau, l’idée d’amener des pom-pom girls est bonne. Elles ont contribué à l’ambiance festive des finales indoor. Sauf quand elles se précipitaient sur le terrain lors de chaque temps mort pour finir leur danse presque tout le temps après la fin du temps mort, perturbant joueurs et joueuses. Mauvais timing…

Bertrand Lodewyckx

One Comment on “Le Spiroudôme au Top, les dames du Pingouin font un flop”

  1. Prete Christine

    Le flop des dames du Pingouin… On se demande encore pourquoi Anouk Raes et Jill Boon ont été empéchées de jouer en salle parce que en stage national, alors que l’on laisse Tom Boon et Charlier revenir? Deux poids deux mesures? On a enlevé deux pions principaux de l’équipe des Pingouins, alors que leur noyau n’était pas suffisamment étoffé. Peut-être que prévenir avant le début de la compétition aurait permis au Pingouin de se retourner et de compléter son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *