Le Racing passe en tête, le Pingouin dans la zone rouge

Les Rats ont pris les commandes du classement grâce à leur belle victoire sur le Watducks. Voilà la bonne nouvelle du week-end. Non pas que Tip-in soit supporter du Racing mais bien parce que cela promet encore plus de suspense dans les semaines à venir. Alors qu’on pensait que le Dragons était intouchable cette saison, les Anversois pointent désormais à la deuxième place du classement à cause de leur match nul d’hier contre le Léopold. Et c’est même doublement une bonne nouvelle puisqu’on voit mal comment des compétiteurs de la trempe des joueurs du Dragons ne pourraient pas avoir une réaction d’orgueil et ne travaillent encore plus pour reprendre la tête de la compétition. Le niveau de la division d’honneur n’en sera qu’amélioré, surtout que le Léopold confirme qu’il fait partie d’un Big 3 qui commence  à se dessiner.

Derrière, la course au Top4 a connu un coup d’arrêt hier puisque les trois prétendants à cette fameuse quatrième place ont tous perdu. Une mauvaise affaire pour le Watducks, le Braxgata et le Daring qui… ne l’est finalement pas tellement puisque les trois clubs sont certainement soulagés de voir leurs concurrents directs connaître le même sort qu’eux. Si le Watducks n’a rien su faire ou presque face à un très bon Racing, c’est un peu plus inquiétant pour le Braxgata et le Daring. Les Boomois se sont fait surprendre par un Beerschot parti comme un boulet de canon depuis la reprise alors que le Daring reste sur un malheureux 4/16 à cause de sa défaite hier contre l’Héraklès.

Les Lierrois, désormais 7e, se sont donnés un peu d’air au classement et joueront certainement plus libérés dans les semaines à venir. Tout l’inverse de La Gantoise et du Pingouin. Les deux derniers n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent rester dans l’élite la saison prochaine. Le match nul entre les Gantois et l’Antwerp n’arrange absolument personne et la défaite du Pingouin plonge les Nivellois en plein doute. Les hommes de Xavi Arnau n’ont pas pris le moindre point depuis la reprise, malgré un niveau de jeu parfois encourageant.  Du coup, c’est le Bee qui sort de la zone de relégation alors qu’il y végétait depuis bien longtemps.  Mais seulement quatre points séparent le 9e, l’Antwerp à la lanterne rouge, la Gantoise.

Tous les espoirs sont permis.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *