Le match du jour (dames): Le Braxgata concède sa première défaite au Well

C’était censé être le match au sommet de cette 11e journée de championnat. Au final, l’affrontement entre le Wellington et le Braxgata n’a pas accouché d’un match franchement emballant. Les deux équipes, fort prudentes en première période, ont montré un peu plus d’envie en 2e mi-temps mais les passes mal calibrées et les déchets techniques étaient trop nombreux pour assister à un beau spectacle.

Wellington-Braxgata 1-0

Les arbitres : C.Pontus et N.Godefroid

Cartes vertes : 65’ Coppey, 68’ Haussener.

Le but : 32’ Di Bernardo (1-0).

La première occasion franche se déroulait pourtant après seulement sept minutes de jeu lorsque Nelen cédait à Versavel dans le cercle. L’attaquante tentait en revers mais son envoi était trop mou pour inquiéter la gardienne du Wellington. Juste avant le quart d’heure, Versavel tentait à nouveau sa chance mais son tir passait à côté du but. C’était là les seules occasions d’un premier quart morose.

Le 2e acte n’était pas franchement plus emballant, les deux équipes ne voulant pas trop se découvrir et offrir des espaces à leur adversaire. Le tir d’Hillewaert à la 19e amenait le second pc du Braxgata. La phase ne donnait rien et était le début d’une longue série de pc ratés pour les Anversoises, qui dominaient sans danger jusqu’à la 30e. Le Wellington décidait alors d’enfin rentrer dans son match et se montrait dangereux via Raye, qui croquait sa frappe. Deux minutes plus tard, Di Bernardo, placée le long de la ligne jouait le coup franc et partait dribbler toute seule la défense adverse avant de placer dans le but d’un angle fermé (1-0).  En fin de mi-temps, Anouk Raes était proche de doubler la mise mais son tir revers passait à côté du but.

Les Uccloises poursuivaient sur leur lancée en dominant dès la reprise. Dix minutes de possession stérile avant de céder du terrain au Braxgata. A partir de la 45e, les visiteuses prenaient le jeu en main et s’offraient deux pc consécutifs. Marie Grimard sortait un triple arrêt pour maintenir son équipe devant.

Le dernier quart était totalement anversois, avec cinq pc pour le Braxgata. Les occasions de but se faisaient rares pour le Wellington qui se montrait dangereux à la 55e via Draps. L’attaquante recevait la balle en tête de cercle après une  belle ouverture de Tiphaine Duquesne, mais son tir était repoussé par la gardienne. Deux minutes plus tard, le tir d’Anouk Raes était sorti sur la ligne par Meulemans. Mis à part ces deux alertes, il n’y en avait que pour le Brax dans le dernier quart d’heure. Malgré cinq pc et de nombreuses incursions dans les 25 adverses, les Anversoises devaient concéder leur première défaite de la saison face à un Wellington plus vaillant que séduisant.  « Nous avons très bien résisté malgré la pression, c’est une victoire très importante parce que nous avons perdu des matchs qu’on ne devait pas perdre. On est vraiment très contentes », souriait Julie Fosseprez tandis que Nelen relativisait après cette première défaite. «Nous n’avons pas assez joué collectivement aujourd’hui. Notre press n’était pas non plus bien en place. On n’est pas déçues d’avoir perdu mais plus de notre façon de jouer ».

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *