Le match du jour (dames): Le Brax impuissant face à la Gantoise, qui prend la tête du championnat

Braxgata-Gantoise 1-3

L’accueil de la Gantoise par les championnes en titre et leaders au classement, le Braxgata, était clairement l’affiche de cette 17e journée de championnat dames. Les troupes de Mc Aleese étaient en effet opposées à leur dauphine au classement. Seulement deux points séparaient les deux équipes à l’aube de la rencontre. Autant dire qu’il s’agissait là d’un match au sommet.

Alors qu’on aurait pu attendre une entame de jeu plutôt fermée, tant le Braxgata que la Gantoise proposaient un jeu offensif et les occasions franches, ainsi que les buts, n’allaient pas tarder à tomber. Après cinq minutes, Gerniers plaçait juste à côté après une belle percée. Sur la remise en jeu, Bonastre l’imitait et tirait en revers. La balle partait en sortie mais Anne-Sophie Vanden Borre déviait malencontreusement dans son but (1-0). La réaction gantoise était rapide puisque trois minutes plus tard, Begue était sur le chemin d’un flat puissant de Stephanie Vanden Borre pour dévier au fond (1-1). Le premier quart d’heure était animé et les deux gardiennes se mettaient en évidence pour garder ce score de parité. Juste avant la fin du premier quart temps, Gerniers, tout juste monté au jeu était à la base et à la conclusion d’une action rapide qui se terminait par un astucieux petit revers de l’internationale au-dessus de la gardienne (1-2).

On sentait la Gantoise prendre l’ascendant et cela allait se confirmer lors du 2e acte. Mis à part un centre dangereux du Braxgata qui ne trouvait personne, la Gantoise s’offrait trois pc et quelques occasions franches, signées Chamberlain etVandergracht. La finition n’y était pas et les deux équipes repartaient au vestiaire sur ce score de 1-2.

La deuxième période allait confirmer la domination des visiteuses, qui poursuivaient sur leur lancée en provoquant un pc seulement deux minutes après la reprise. La phase n’était, à nouveau, pas concluante. A la 44e, Chamberlain était tout près du 1-3 mais Simons sortait parfaitement sur elle pour repousser l’attaque. Les occasions de but étaient moins fréquentes qu’en première période, et à part un dernier pc en fin de 3e quart, il n’y avait plus grand-chose à signaler avant le dernier acte.

Quelques instants après être remontée sur le terrain, Rogeau tentait sa chance du bord de cercle mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Simons. Un quart d’heure avant le coup de sifflet final, Versavel prenait une carte verte qui allait s’avérer être fatale pour le Braxgata. Sur la mise en jeu, les Gantoises trouvaient le chemin des filets pour se mettre quelque peu à l’abri (1-3). Malgré cette avance de deux buts, les troupes de Demartinis ne voulaient pas en rester là et continuaient à pousser, tout comme les locales, qui ne parvenaient pas réellement à créer le danger. McAleese décidait de sortir sa gardienne mais la tactique n’était pas franchement payante et la rencontre se terminait calmement, la Gantoise gérant bien sa fin de match.

Une victoire qui signifie la première place pour les Gantoises, qui étaient visiblement ravies de prendre la tête du championnat, à la place d’un Braxgata qui semblait impuissant face à son adversaire du jour.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *