Le Léopold file en EHL!

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Les Ucclois ont livré une prestation remarquable pour s’offrir une place dans la compétition européenne la saison prochaine.

Autant être honnête, très peu avaient pronostiqué que le Léopold serait en EHL la saison prochaine. Battus 3-0 à l’aller par le Braxgata lors d’une rencontre totalement loupée par le Léo, les hommes de John Bessel ont complètement renversé la vapeur lors de la manche retour. « Il ne faut pas se le cacher, on attendait beaucoup plus de certains jeunes joueurs, qui n’ont pas été à la hauteur lors du match aller. C’est l’attitude qu’on avait sur le terrain qui a changé depuis jeudi », expliquait Van Strydonck. Déterminés à refaire ce retard de trois buts, les Léomens ont en effet entamé la rencontre le couteau entre les dents et menaient d’un but à la fin du premier quart des œuvres de Max Plennevaux. Fluidité, rapidité, application, tout y était dans le jeu des Ucclois qui allaient doubler la mise à la demi-heure. Arthur Verdussen, qui disputait sa 2e rencontre depuis sa blessure à la main, centrait d’un tir puissant et Dabanch plongeait pour dévier juste devant Harry Verhoeven (2-0). Deux minutes plus tard, Zimmer sleepait sous le sabot de Verhoeven (3-0). Totalement dominateur face à un Braxgata qui ne proposait pas beaucoup de jeu, le Léopold était proche de l’exploit et retournait au vestiaire sous le regard quelque peu étonné des supporters.

Pourtant, les Anversois allaient prendre leur adversaire à froid en inscrivant un but quelques secondes après la mise en jeu. Luypaert flickait dans le coin du terrain pour Arana qui dribblait et centrait juste devant Henet. La balle flottait dans le cercle et il n’en fallait pas plus à Jérôme Dekeyser pour tirer dans le coin du goal (3-1). Mais le sursaut d’orgeuil du Brax était de courte durée puisque le Léo poursuivait son travail de sappe et multipliait les offensives. A la 46e, Dabanch sleepait au fond et Thiéry l’imitait deux minutes plus tard en tirant entre les jambes du gardien (5-1). Il restait alors un peu plus de vingt minutes à jouer et les Ucclois avaient déjà fait l’impossible. Avec quatre buts d’avance, le ticket pour l’EHL était dans leur poche ! Malgré quelques occasions franches dans le dernier quart d’heure, le Braxgata ne parvenait pas à inscrire un seul but et voyait la compétition européenne s’envoler sous ses yeux tandis que le Léopold célébrait longuement avec son public. «On finit notre saison sur une belle note », se réjouissait Van Strydonck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *