Le Braxgata garde la tête, nouvelle déroute pour le Parc

Retrouvez chaque semaine le résumé complet de la journée de championnat dames sur Tip-in.

Braxgata-Héraklès 6-1

Dire que le Braxgata n’a pas eu à forcer son talent pour l’emporter contre l’Héraklès est plus qu’évident. Nelen&cie ont déroulé de la première à la dernière seconde. « C’est assez positif de terminer fort la rencontre alors que nous aurions pu nous déconcentrer », soulignait Fobe, dont l’équipe a imposé un press haut jusqu’au coup de sifflet final.

Après cinq minutes de jeu, les locales forçaient déjà un double pc mais le sleep Versavel était joliment sorti par la gardienne. La Red Panther retentait sa chance deux minutes plus tard et poussait la balle dans le but vide après un tir d’Igekwuonu (1-0). Juste avant la fin du 1er quart, Astrid Vandermeiren profitait d’un mauvais contrôle adverse pour récupérer la balle aux 25 mètres, déborder la gardienne et tirer au fond du goal (2-0). L’Héraklès semblait déjà K.O et loin d’être dans son match.

Bonastre se mettait en évidence dans le 2e quart. Après avoir forcé un pc à la 21e, elle décalait Versavel deux minutes plus tard. Le tir revers croisé de l’attaquante trompait Sotgiu (3-0). Mené de trois buts, l’Héraklès réagissait enfin et obtenait son premier pc après vingt-cinq minutes de jeu. La phase n’était pas concluante, mais soixante secondes plus tard, Simons était à la bonne place pour reprendre en un temps un balle qui traînait dans le cercle et l’envoyer dans le plafond (3-1). Les visiteuses se montraient un peu plus dangereuses en fin de 1ère période, mais c’était loin d’inquiéter un Brax très serein.

Malgré une belle avance, les Boomoises ne lâchaient rien. Mieux, elles marquaient seulement soixante secondes après être remontées sur le terrain. Bonastre était au bon endroit pour marquer au-dessus de la gardienne, après un bon travail d’Igekwuonu (4-1). Il fallait ensuite attendre une dizaine de minutes pour que l’Héraklès ne parvienne dans le cercle adverse. Mais la défense locale était vigilante et Fobe puis Meulemans écartaient le danger.

Dès le début du dernier quart, le Braxgata continuait à imposer un press important à son adversaire. Tactique payante puisque les dames de Mc Aleese allaient encore marquer deux buts. A neuf minutes du terme, Fobe la mettait au fond sur pc d’un flat puissant (5-1) avant que Bonastre ne scelle le score dans les dernières minutes  (6-1).

Grâce à cette nouvelle victoire, le Braxgata reste en tête du classement et réalise un début de saison idéal avec cinq victoires et un match nul, contre le Watducks. Une entame qui satisfait bien évidemment Aline Fobe. « On peut être très contente de notre parcours jusqu’à maintenant. Il y a toujours des petites choses qu’il faut améliorer, comme notre pc offensif. Nous essayons de grandir à chaque match ».

Pingouin-Louvain 1-2

Louvain n’en finit plus d’étonner en ce début de saison. Les Universitaires sont actuellement sixièmes et ont battu le Pingouin, un adversaire pourtant souvent coriace. « Nous avons changé notre mentalité, on est beaucoup plus professionnelles et investies. Nous avons de grandes ambitions », explique Margaux Paulus. Surtout que les Louvanistes auraient pu rapidement prendre l’avance dans le 1er quart, mais la balle ne voulait pas rentrer. Albertario s’offrait un beau solo mais son envoi terminait sur le poteau. A force de galvauder, c’est le Pingouin qui en profitait peu avant la pause lorsque le tir d’Alice Weicker sur pc finissait au fond du but (1-0). Louvain se réveillait après la pause et s’’offrait plusieurs occasions. Il fallait néanmoins attendre la 53e pour voir Albertario égaliser sur rebond de pc (1-1). Seulement deux minutes plus tard, l’internationale argentine réalisait le doublé d’un joli tir revers croisé (2-1). Le Pingouin poussait en fin de rencontre mais le score ne bougeait pas. « Elles ont eu beaucoup d’occasions en fin de match mais nous avons bien résisté. Tout le monde se donne à fond aux entraînements et aux matchs. Le niveau général de l’équipe a clairement augmenté », concluait Paulus.

Antwerp-Watducks 1-2

Troisième test pour le Watducks de la saison, après avoir affronté le Wellington et le Brax. Les Waterlootoises ont réussi à l’emporter contre les dames de Sofie Gierts et se placent juste derrière le Braxgata au classement général. «Elles avaient deux blessées en défense et je dois dire que nous avons fait notre meilleure première mi-temps de la saison», soulignait Louise Cavenaille. Les visiteuses, qui menaient de deux buts à la pause, ont ensuite bien résisté pour garder leur avance. Les Anversoises ne parvenaient qu’à revenir à un but et n’arrivaient pas à obtenir le match nul, bien contré par une solide défense adverse. « Nous avons mieux géré les moments difficiles que lors d’autres rencontres et nous avons eu beaucoup d’occasions en 1ère période. Ce sont les principaux progrès depuis le début de la saison », affirmait l’internationale belge.

Wellington-Bruges 2-1

Après avoir largement battu le Parc, les Uccloises affrontaient l’autre promu, à domicile. Comme la semaine passée, le Well gaspillait plusieurs occasions en première période, même si elles marquaient deux goals lors du 1er acte. « Nous avons beaucoup de pc et on ne concrétise pas assez, c’est un point qu’il faudra améliorer », soufflait Anouk Raes. «  Et en deuxième mi-temps, on s’emballe un peu trop et on laisse des espaces derrière ». Bruges finissait par en profiter et revenait à un but des Uccloises, sans pour autant faire paniquer les locales. «Ce n’était pas un match top mais il faut avouer qu’après avoir joué le Parc, c’est difficile de trouver la motivation en jouant l’autre promu. Ceci dit, nous avons bien fait ça en première période avant d’un peu se désorganiser ensuite», concluait Raes.

Dragons-Gantoise 0-1

Le Dragons, après avoir acquis sa première victoire la semaine passée, n’a pas trouvé la solution face à la Gantoise, qui prenait l’avance en première période sur pc (0-1). Les Anversoises ont pourtant eu les occasions pour égaliser, mais la finition n’est pas encore au rendez-vous. « Nous n’avons pas bien joué lors de la première période alors qu’en 2e mi-temps, on domine largement dans le jeu et nous avons beaucoup d’opportunités », regrettait Laura Patriarche, qui notait tout de même les progrès réalisés par rapport au début de saison. « Il nous manquait encore le lien entre les milieux et les attaquantes, ce que nous avons trouvé dimanche. Nous n’avons pas eu beaucoup de balles devant les autres matchs et nous devons maintenant travailler la finition. Il y a une belle progression de match en match et c’est positif pour la suite », souriait l’attaquante du Dragons.

Victory-Parc 6-0

Les semaines se suivent et se ressemblent malheureusement pour les promues du Parc. Après avoir été battues par le Wellington à domicile (0-6), les dames de Bergez n’ont pas fait mieux face au Victory, qui a été efficace en zone de conclusion. Pour le T2 des promues, ses joueuses essayent de s’adapter au rythme rapide de leur adversaire. « Nous avons bien tenu mais dès qu’on prend un ou deux  buts, nous voulons jouer au même tempo que l’adversaire, ce qui laisse des espaces derrière », confirmait Amaury de Woot. « Il va falloir prendre une décision cette semaine avec l’équipe et en concertation avec le staff pour remédier à cette situation ».

Le classement:

classement-11-10-dames

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *