L'arbitrage vidéo et Xavier Reckinger au Top, la cruelle désillusion de la Gantoise fait un flop

Top 3

  1. L’arbitrage vidéo. En permettant aux équipes d’avoir recours à l’arbitrage vidéo lors des finales, le hockey belge fait office de précurseur en Europe. Hier, tant les dames que les messieurs ont fait appel à la vidéo pour confirmer ou infirmer une décision. Rapide, efficace et transparent, la technologie a aidé les arbitres à encore mieux faire leur travail. Que du bonus pour tout le monde.
  2. Xavier Reckinger. Si l’Héraklès est tombé sur un adversaire tout simplement plus fort, l’ex-international belge, de retour depuis septembre chez les Lierrois a inscrit un magnifique but hier pour sauver l’honneur de son équipe. Il parachève ainsi une saison exceptionnelle lors de laquelle il a été l’un des acteurs majeurs de l’accession de l’Héraklès en finale du championnat de Belgique. Un grand monsieur du hockey belge.
  3.  Les kops de supporters. Tout le week-end a été animé par la foule de supporters qui avaient fait le déplacement à Louvain. Les kops du Dragons et de l’Héraklès remportent certainement la palme de meilleurs supporters de Belgique. Leur ferveur n’a quasi jamais baissé, alors même que le match était déjà plié. Chapeau !

Flop 3

  1. Scénario cruel pour la Gantoise. Pendant l’espace de quelques minutes, les Gantoises pensaient être championnes de Belgique, après avoir brillamment lutté pendant les deux finales. Gerniers&cie auraient tout autant mérité le titre que les championnes du Braxgata, mais le sort en a décidé autrement au terme d’une insoutenable séance de shoot-outs.
  2. Un Watducks en dessous de son niveau. Malheureusement pour le suspense et pour les Waterlootois, le Watducks n’a jamais su rivaliser contre le Racing lors des deux petites finales. Avec un Vanasch diminué et un Boccard touché au pied dimanche, les Canards ne sont pas parvenus à développer leur jeu habituel et n’étaient clairement pas inspirés dimanche.
  3. La suprématie du Dragons. Comme il y a deux ans face au Léopold, les Anversois ont survolé les finales du championnat de Belgique et tué tout suspense dès la manche aller. Le Dragons a bâti un modèle exemplaire depuis plusieurs années et propose un jeu collectif et offensif qui ravit tout le monde. Il ne faut donc pas critiquer les vainqueurs et plutôt les féliciter de ce qu’ils ont accompli. Mais lorsqu’on voit que Wegnez et Poncelet viendront renforcer la saison prochaine un effectif déjà incroyable, on peut se demander qui sera capable de battre la machine anversoise…

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *