La pluie de buts d'hier est au Top, l'Antwerp presque en D1, c'est un flop

Top 3

  1. Une pluie de buts. Avec quarante buts inscrits hier, la 18e journée de championnat a été la plus prolifique de la saison en termes de goals marqués. Une moyenne de 6,6 buts par match, avec le soleil en prime et un public nombreux dans chaque club, c’est ce qu’on appelle une belle vitrine pour notre sport.
  2. Max Plennevaux et Arthur Verdussen. Les deux attaquants du Léopold ont échangé leurs rôles hier face au Dragons. Plus habitué à marquer des goals spectaculaires, Max Plennevaux a cette fois-ci été décisif en fin de match en inscrivant le 5-5 tandis qu’Arthur Verdussen, souvent déterminant dans les dernières minutes, a eu un magnifique réflexe pour inscrire l’un des plus beaux buts depuis la reprise. Les deux attaquants ont marqué 34 buts à deux, soit plus de la moitié des goals inscrits par le Léopold. Max Plennevaux est d’ailleurs le 2e meilleur buteur du championnat derrière Tom Boon, avec 27 buts, dont 12 de plein jeu. Un classement qu’il domine devant Keusters et Charlier, qui en ont inscrit 10.
  3. Le nouveau terrain de la Gantoise. Le projet du club cher à Pascal Kina est très ambitieux et a été couronné ce weekend par l’inauguration du nouveau terrain, similaire à celui de Rio. Une victoire 9-2 pour les hommes et la montée en division d’honneur quasi assurée en plus de cela, c’était un week-end festif pour la Gantoise. Les dames ont malheureusement partagé l’enjeu contre l’Antwerp et perdent leur première place au profit du Braxgata. Les playoffs sont néanmoins mathématiquement assurés pour Gerniers&cie.

Flop 3

  1. L’Antwerp presque en D1. S’il reste encore quatre matchs à jouer et douze points à distribuer, le sort de l’Antwerp est presque déjà décidé. Les Anversois ont six points de retard sur le Braxgata et huit sur l’Orée. Les Woluwéens doivent encore affronter notamment le Wellington et le Braxgata et prendront donc probablement encore six points tandis que le Brax affronte le Léopold, l’Orée, le Racing et le Wellington. On doute que les hommes de Philippe Goldberg prennent moins que trois points. L’Antwerp est donc condamné à prendre minimum neuf points pour espérer rejoindre le Braxgata. Et avec le Beerschot, le Wellington, le Léopold puis le Racing au programme, la tâche risque d’être très difficile. Mais pas impossible. Quand on sait que l’Antwerp a subi deux forfaits en début de saison à cause de l’affaire Baart, on pourra comprendre l’énorme frustration de l’équipe si elle venait à descendre en D1.
  2. Une pluie de cartes. 20 sanctions, dont six jaunes, ont été distribuées lors de cette 18e journée de championnat. Seule la rencontre entre le Racing et l’Orée n’a pas accouché de cartes tandis que sept cartes ont été distribuées lors de Héraklès-Watducks.
  3. Le manque d’inspiration du journaliste. Impossible de trouver un 3e flop tant cette 18e journée de championnat a été positive.

Bertrand Lodewyckx

One Comment on “La pluie de buts d'hier est au Top, l'Antwerp presque en D1, c'est un flop”

  1. Arnaud

    L’Antwerp a effectivement eu 2 forfaits mais ils avaient perdus ces 2 matches sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *