Kholopov, le coach du Daring, suspendu un an: réactions et rappel des faits

La décision devait tomber cette semaine par rapport à la plainte du Léopold suite à sa rencontre face au Daring. Kholopov, suspendu comme coach pour trois semaines à cause d’une affaire datant de la saison passée avec Namur, avait été aligné comme joueur, parce que suspendu comme entraîneur. Il n’était pas monté une seule fois sur le terrain mais le Léopold avait décidé de porter plainte après sa défaite 2-4 lors de la première journée de championnat.

Le verdict est tombé et le comité de contrôle a décidé d »infliger au Daring; «une amende de 1.500 €, de sanctionner Vitali Kholopov d’une suspension pure et simple, soit comme joueur et pour toutes fonctions officielles, d’un an, avec interdiction de coacher et donc de transmettre pendant un match des indications destinées à ses joueurs, même du bord du terrain ou d’une quelconque façon à distance et de prononcer le forfait à l’encontre du Daring, le score du match devenant ainsi de 5-0 en faveur du Léopold. »

La décision a fait bondir du côté du club molenbeekois et de son capitaine, Geoffroy Cosyns, qui tenait à rappeler les faits.  » La sanction n’était pas très claire à la base je pense. Nous avions des absents et des blessés et nous ne savions de toute façon pas aligner 16 joueurs. Sinon, nous ne l’aurions pas inscrit comme joueur« , explique-t-il. « Le club a contacté Grégory Uyttenhove (arbitre de division d’honneur Ndlr) et lui avait l’air de dire que ce ne poserait pas de problèmes. Vitali (Kholopov Ndlr) est resté assis toute la rencontre et il a donné ses consignes aux quart temps et à la mi-temps, mais je ne considère pas qu’il a réellement influencé la rencontre. Il ne criait pas ses consignes pendant le match« , poursuit le capitaine du Daring, qui a dû mal à comprendre les sanctions infligées au club, à l’équipe et à son coach.  « La suspension, je pourrais la comprendre. Mais un an? C’est vraiment énorme. Ce n’est pas comme si on avait aligné un joueur qui ne pouvait pas jouer. En ce qui concerne le forfait, je ne le comprends pas. Il n’a pas tellement influencé la rencontre, qui s’est jouée à 11 contre 11 sur le terrain, point barre. Toutes ces sanctions sous-entendent que nous sommes les pires tricheurs. Les sanctions sont exagérées par rapport à la situation« . Le Daring a fait appel de la décision.

Du côté du Léopold, le club a décidé de pas commenter l’affaire pour le moment.

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

 

Suivez-nous également sur les réseaux sociaux:

facebook_logo-7 logo-insta twitter-logo-square

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *