Huit choses à savoir avant Belgique-Nouvelle-Zélande

2013. Cela fait près de trois ans que nous n’avons plus affronté la Nouvelle-Zélande en match officiel. La dernière fois, c’était à Rotterdam en demi-finale de la World League. Les Red Lions l’avaient alors emporté 3-2.

2 victoires lors des cinq dernières rencontres, entre 2011 et 2013. Les Belges ont perdu deux fois et réalisé un match nul (1-1) aux JO de Londres.

8e, c’est la position des Kiwis au ranking FIH. Les Néo-Zélandais sont plutôt réguliers depuis 2008 puisqu’ils pointaient alors à la 7e place mondiale.

Simon Child, sera le joueur à surveiller du côté de la Nouvelle-Zélande. A 28 ans, l’attaquant compte plus de 250 sélections et a joué plusieurs années en Hoofdklasse.

Shane McLeod et Colin Batch connaissent très bien leurs adversaires. L’actuel coach des Red Lions s’est occupé des Kiwis pendant plusieurs années et les a amené à la 7e place à Pékin et à la 9e position à Londres. Colin Batch, ancien sélectionneur de la Belgique avec une 5e place à Londres est maintenant le coach des Néo-Zélandais.

Les Néo-Zélandais formeront l’une des plus grosses délégations dans notre championnat la saison prochaine. Pas moins de huit nouveaux joueurs débarqueront en Division d’Honneur après les Jeux Olympiques.

Nick Wilson est le meilleur buteur des Kiwis avec quatre goals inscrits depuis le début du tournoi. Il les a tous inscrit lors du match contre le Brésil.

351. Le joueur le plus capé, Ryan Archibald, 35 ans, comptabilise un nombre impressionnant de sélections et sera certainement à surveiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *