Emil Devis au top, le Daring fait un flop

Top 3

  1. Emil Devis. Voilà encore un autre jeune qui s’affirme dans notre championnat. Pour sa première vraie saison en division d’honneur, le jeune attaquant du Braxgata a marqué quatre fois lors de ce premier tour. Son rendement n’est certainement pas étranger au retour en force des Boomois, invaincus depuis six rencontres. Emil Devis a ainsi inscrit son premier but dans l’élite contre le Wellington, avant de remettre le couvert contre le Léopold et de terminer le 1er tour par un doublé face à l’Orée. Une belle montée en puissance.
  2. Aucune carte distribuée à Antwerp-Wellington. La rencontre était pourtant d’un enjeu capital pour les deux formations. Mais le fair-play était bien présent chez les deux derniers du classement et les arbitres n’ont pas eu à donner la moindre carte. Assez rare que pour être souligné !
  3. Du suspense à tous les étages. A la trêve, sept équipes sont encore proches du Top 4. Louvain, 7e, n’est qu’à cinq points de la 4e place de l’Héraklès. Le Dragons, leader de la compétition, n’a qu’un point d’avance sur le 2e et en bas de classement, seuls cinq points séparent l’avant dernier, l’Antwerp, de la 8e place du Braxgata. Bref, le championnat est encore très loin d’avoir livré ses verdicts.

Flop 3

  1. Le Daring. Si l’infirmerie des Molenbeekois est bien remplie, on pouvait tout de même s’attendre à mieux de la part de Cosyns&cie, après leur magnifique début de saison. Mis à part le forfait subi au Léopold (alors que le Daring l’avait emporté sur le terrain), les Molenbeekois avaient ensuite enchaîné par cinq victoires pour prendre la tête du championnat. Mais depuis la défaite surprise à l’Antwerp il y a un peu plus d’un mois, rien ne va plus au Daring. Depuis le 20 octobre, ils n’ont fait qu’un maigre 5/18, contre des adversaires souvent à leur portée, pour pointer, à la trêve, à la 5e place.
  2. L’attaque de Louvain. Les avants des Universitaires ont raté beaucoup d’occasions hier contre le Dragons. S’ils défendent bien (3e meilleure défense avec 24 buts encaissés), les troupes de Joeri Beunen n’ont inscrit également que 24 goals, soit la 3e pire attaque du championnat. Insuffisant pour espérer figurer dans le Top 4.
  3. Le Wellington termine le 1er tour par une nouvelle défaite et zéro point au compteur. Les choses s’améliorent pourtant pour les Ucclois, qui ont mené contre l’Antwerp avant de finalement s’incliner 3-2. C’est la première fois que le Well ne perd qu’avec un but d’écart. Pour le reste, les statistiques sont malheureusement catastrophiques. Une moyenne de 5,25 buts encaissés par matchs contre seulement 1,25 goals inscrits…
10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *