Le Dragons mate l'Héraklès et se dirige vers le triplé

Dragons-Héraklès 5-1

Cartes vertes : 23’ V.Donck, 29’ Hendrickx, 33’ Van Bockrijck

Les buts : 11’ Thys (1-0), 15’ Van Aubel (2-0), 46′ Verheijen (3-0), 50′ Denayer sur pc (4-0), 60′ Van Aubel (5-0), 67′ Keusters (5-1).

Les champions en titre, opposés à la véritable surprise du championnat, partaient favoris de la finale aller en messieurs. Dès le début de la rencontre, le Dragons confirmait son statut en dominant les premières minutes du match. Après dix minutes de jeu, les troupes de Jean Willems forçaient leur premier pc. La phase ne donnait rien mais sur l’attaque suivante, Timmermans s’interposait brillamment devant Van Aubel. Le Dragons ne se décourageait pas et s’offrait un  deuxième pc. Le gardien lierrois repoussait mais était impuissant sur le tir revers de Thys (1-0).  Van Doren&cie prenaient logiquement l’avance après un peu plus de dix minutes du jeu.  Seulement trois minutes plus tard, le centre de Thys était parfaitement dévié par Van Aubel. Habitué à donner une leçon d’efficacité à ses adversaires, l’Héraklès venait de voir le Dragons faire preuve d’une efficacité irréprochable.

Le début du 2e quart était plus équilibré et les Lierrois provoquaient leur premier pc de la partie. La phase n’était pas concluante. Malgré une vaillante résistance de l’Héraklès, c’était bien le Dragons qui dominait les débats. A dix minutes de la pause, Briels tentait le débordement mais sa chevauchée était bien stoppée par la défense lierroise. Deux minutes plus tard, le tir revers de Van Aubel était sorti par Timmermans et les champions en titre obtenaient leur troisième pc dans la foulée.  Le sleep de Denayer était repoussé par le gardien de l’Héraklès. A la 31e, Romain Devillé était tout près du 2-1 mais son envoi passait au-dessus du but défendu par Loic Van Doren. Les Lierrois poussaient et s’offraient un 2e pc à la 33e. Van Aubel, posté sur la ligne, sauvait son équipe. Les principales chances de buts étaient du côté de Keusters&cie mais la balle ne trouvait pas le chemin des buts. Malgré un premier quart clairement à l’avantage du Dragons, l’Héraklès sortait la tête de l’eau et se donnait toutes les chances de revenir en seconde période.

Dès la reprise, le Dragons sur les terrains avec la ferme intention d’enfoncer le clou. Les Braschaatois ne parvenaient pourtant pas à inscrire le 2-0 et le début du 3e acte s’avérait fort équilibré et sans grand spectacle. A la 46’, Raes était à la conclusion d’un contre rondement mené et déviait au fond un centre parfaitement calibré de Verheijen (3-0). Une minute plus tard, de Kerpel croquait son tir. Le capitaine de l’Héraklès retentait sa chance mais son envoi passait juste à côté du but. Le 4e pc du Dragons scellait définitivement tout espoir de retour des Lierrois. Felix Denayer concluait une phase intelligente en plaçant sa balle à mi-hauteur à gauche de Timmermans.

Le dernier quart voyait le même scénario se dérouler avec un Dragons conquérant et des Lierrois qui tentaient de sauver la face. A la 56’,il manquait un centimètre à Luyten pour infliger un score de forfait à son adversaire. A dix minutes du terme, Briels délivrait l »assist parfait à Van Aubel qui n’avait plus qu’à pousser dans le but vide (5-0). Il ne restait plus que cinq minutes à jouer lorsque l’Héraklès s’offrait une chance de sauver l’honneur. Mais le sleep de de Kerpel était joliment sorti par Loic Van Doren. Keusters inscrivait finalement le seul but de son équipe à la 67′ d’un tir puissant imparable (5-1). La fin du match était à l’avantage des Lierrois qui provoquaient le pc à deux minutes du coup de sifflet final. Loic Van Doren s’interposait brillament sur le sleep puissant de Nicolas de Kerpel. Les hommes de Bisley tentaient bien de revenir au score mais le Dragons ne laissait rien passer et s’offrait une finale retour plutôt confortable.

 

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *