Dockier inscrit un doublé, Cobbaert à nouveau buteur avec Campo

Pays-Bas

Hoofdklasse
Bloemendaal-Oranje Rood 4-1
Qui va donc pouvoir arrêter l’équipe de Manu Stockbroekx en ce début de saison. Invaincu jusque-là, Bloemendaal avait fort à faire contre le champion en titre. Et si le score est largement en faveur des leaders au classement, la tâche n’a pas été si facile pour Stocki&cie. Le magicien Fuchs ouvrait le score après neuf minutes (1-0), mais de Voogd rétablissait l’égalité en début de 2e mi-temps en déviant un sleep de Mazzilli (1-1). Oranje Rood allait pourtant craquer en fin de match. Brinkman ouvrait une première brèche à dix minutes du terme (2-1), avant que Govers ne scelle le score d’un joli doublé en trois minutes (4-1). Grâce à ces trois points acquis contre l’équipe de Mazzilli, Bloemendaal reste en tête et compte même trois points d’avance sur son dauphin, Amsterdam.
Den Bosch-Kampong 3-5
Den Bosch, auteur d’un excellent début de saison passait là un véritable test contre Kampong. La partie débutait de la meilleure des manières pour l’équipe de Dockier puisque Lodewijks, bien placé au rebond envoyait un flat puissant au fond des filets à la 6e (1-0). Kampong, visiblement vexé, se fâchait et allait inscrire trois buts lors de la 1ère période. De Wijn était bien placé pour reprendre victorieusement un centre en retrait (1-1), avant qu’Havenga ne donne l’avance à Kampong dans la foulée sur pc (1-2). Cinq minutes avant la pause, Jonker faisait le 1-3 à l’issue d’un beau mouvement collectif.
La deuxième période allait se résumer à un affrontement de buteurs entre Jonker et Dockier. Le Hollandais déviait joliment un sleep au fond du but (1-4). A vingt minutes du terme, l’international belge montrait la voie à suivre en se débarassant de deux joueurs avant de lober le gardien d’un joli tir revers (2-4). Jonker ripostait dix minutes plus tard et n’avait plus qu’à pousser la balle au fond pour mettre fin à une phase confuse (2-5). En toute fin de rencontre, Dockier marquait son deuxième but du jour d’un superbe tip-in qui finissait dans la lucarne (3-5). Son but, aussi joli soit-il, ne permettait pas à Den Bosch de revenir, qui concédait là sa 2e défaite de la saison.
Pinoké-Amsterdam 2-4
Pinoké, pas à son niveau depuis le début de la saison recevait un adversaire difficile en la personne d’Amsterdam, 3e. Les locaux prenaient pourtant l’avance via Gohdes à la 23e. L’international australien, posté au point de stroke, poussait la balle rageusement au fond (1-0). Reid-Ross égalisait néanmoins juste avant la pause sur pc (1-1). Amsterdam poursuivait sur sa lancée et inscrivait trois buts lors des deux derniers quarts, via Pruyser puis Reid-Ross deux fois sur pc (1-4). Knetteman faisait le 2-4 en toute fin de partie d’un joli sleep placé dans la lucarne (2-4). Trois points qui permettent à Amsterdam de remonter à la 2e place en Hoofdklasse.
Rotterdam-Qui Vive 6-1
Rotterdam n’a pas fait dans le détail face aux promus de Qui-Vive. Les Verts et blancs menaient déjà de deux buts à l’issue du premier quart grâce aux buteurs maison Egerton et Hertzberger (2-0). Après vingt minutes de jeu, Seve Van Ass plaçait son sleep dans le coin droit du but pour permettre à son équipe de rentrer au vestiaire avec une avance confortable (3-0).
Egerton faisait le 4-0 à vingt minutes du terme alors qu’Otto sauvait l’honneur de Qui-Vive cinq minutes plus tard (4-1). Rotterdam ripostait rapidement en affichant un très beau jeu collectif, que concrétisaient Harry Martin puis Gerresten, à six minutes du coup de sifflet final (6-1).
Tilburg-HGC 0-2
Les spectateurs auront dû attendre plus de 45 minutes de jeu pour voir l’équipe visiteuse, HGC, ouvrir le score via Molhmann qui plaçait son tir revers au fond du but (0-1). Algera scellait le score à la 65e d’un sleep en plein milieu du goal… (0-2). Cette victoire permet à HGC de rester au contact du top 4, à égalité de points avec Oranje Rood et Kampong.
Hurley-Almere 1-1
Dans ce duel de bas de classement, Almere, en visite à Hurley, ouvrait le score après 20 minutes, via Kruisbrink (0-1). Il fallait attendre la deuxième période et la 40e minute de jeu pour que les locaux ne ripostent via Stijn Jolie. Son sleep puissant passait en dessous du gardien et du joueur posté sur la ligne (1-1). Un nul qui n’arrange certainement pas les deux équipes, respectivement 10e et 8e au classement.

Le classement:

hoofdklasse-18-10

Les buts:

Espagne

Au programme ce week-end en Espagne, un fameux derby entre le Polo de Barcelone et l’Atletic Terrassa. Encore invaincu après trois rencontres, l’équipe de Sander Baart a forgé sa victoire en deuxième période. Casasayas inscrivait un doublé en début de 2e mi-temps avant que Morera ne fasse le 1-2 sur pc. Lleonart, en forme depuis le début de saison, scellait le score à 1-3 à quatre minutes du terme. L’autre match à enjeu opposait Santander à Junior. Il fallait attendre la 40e minute pour voir Junior prendre l’avance mais le Tenis égalisait à un quart d’heure du terme via Arana, l’ancien du Braxgata, qui sauvait ainsi un point pour ses nouvelles couleurs.
L’Egara de Quemada, 3e, se déplaçait à Taburiente et n’a pas dû forcer son talent pour venir à bout des Canariens. Quemada inscrivait d’ailleurs un doublé sur pc pour assurer la victoire de son club de cœur (1-3). En bas de classement, Complutense, l’ancien club de Richie Sanchez de Louvain, recevait Barcelone et ne parvenait à se détacher qu’en fin de partie pour l’emporter 4-3.

Enfin, le Campo de Cobbaert et Rombouts affrontait le 8e au classement, le C.D Terrassa. Les Madrilènes infligaient un score de forfait aux Catalans. Cobbaert ouvrait d’ailleurs le score à la 10e. Un triplé de Tolini, ancien du Watducks, un but de Gonzalez, scellaient le score à 5-0.

Le classement: 

espagne-18-10

Allemagne

Les principales rencontres de ce week-end opposaient le leader, Cologne, au TSV Mannheim, Hamburg à Mulheim et Mannheimmer à Lichterfelde.
Les premiers au classement n’auront pas eu trop de difficultés pour battre le TSV. Mats Grambusch montrait la voie à suivre grâce à un doublé avant que Ruhr puis Miltkau ne fassent 0-4. Schlageter sauvait l’honneur de Mannheim en fin de partie (1-4).
La confrontation entre Hamburg et Mulheim était, elle, bien plus passionnante, les deux équipes ne parvenant pas à se détacher jusqu’au dernier quart d’heure. Stralkowski ouvrait le score pour les visiteurs mais Kohl puis Schmid donnaient l’avance à Hamburg. Un doublé de Windfeder faisait douter l’équipe de Furste, qui en capitaine exemplaire, inscrivait lui aussi un doublé pour offrir la victoire à son équipe à la 58e (4-3).
Après un week-end difficile la semaine passée, Mannheimer avait à cœur de se rattraper et n’a pas dû trop s’employer contre Lichterfelde. Peillat soignait à nouveau ses statistiques en inscrivant un doublé, imité par son coéquipier Schues. Ils offraient tous les deux une victoire facile à leur équipe, désormais 3e au classement.

Tous les matchs:

matchs-allemagne-18-10

Le classement: 

classement-allemagne-18-10

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *