De l'ombre à la lumière

Après cinq journées de championnat, les spectateurs neutres apprécieront que l’on retrouve en tête du classement deux équipes qui n’ont pas disputé les playoffs l’année passée. Deux équipes que l’on disait surtout en crise. Le Daring subissait  une guerre d’égos au sein du vestiaire tandis que l’on annonçait le Watducks à la fin d’un cycle. Force est de constater que les deux déçus de la saison passée ont appris de leurs erreurs puisqu’ils ont pris la tête du classement. Les Molenbeekois semblent être dans la meilleure posture au vu des tests qu’ils ont déjà passé depuis le début de la saison. Léopold, Racing, Dragons, trois des finalistes de l’année passée ont déjà mordu la poussière contre Cosyns&cie, qui affronteront le Braxgata, passé de la lumière à l’ombre et l’avant dernière place du championnat. Les Canards, sans faire trop parler d’eux, poursuivent leur bonhomme de chemin en contrôlant facilement leurs adversaires.

Il ne faudra tout de même pas enterrer trop vite le Dragons, le Racing et le Léopold, qui ont tous les trois connu des déceptions diverses ce weekend et qui auront à cœur de monter la vraie valeur de leurs équipes respectives. Louvain a en tout cas confirmé son rôle de trouble-fête du championnat et pointe à la cinquième place du classement.

Derrière ces équipes, l’Héraklès progresse à son rythme et fait éclore plusieurs jeunes qui commencent à bien prendre leur marque en division d’honneur, comme les Lierrois l’ont si souvent fait. L’Orée fait déjà mieux que les promus de l’année passée avec sept points après cinq journées alors que le Beerschot limite les dégâts après un calendrier pas des plus aisés. L’Antwerp aura certainement du mal cette saison et le Braxgata commence sérieusement à douter de ses capacités offensives. Les hommes de Philippe Goldberg ont encore vendangé beaucoup d’occasions hier. On ne panique pas encore du côté de Boom, mais la crise n’est pas loin…

 

classement-10-10

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *