Cruelle désillusion pour le Dragons

Dragons; L.Van Doren (7), A.Van Doren (8), Celis (5), Hendrickx (6), Stockbroeckx (7), O’Donoghue (7), Denayer (7), Rubbens (6), Van Aubel (7), Thys (6), Briels (6) puis Verheijen (5), Van Bockrijck (5), Rombouts (6), et Cobbaert (4).

Le Dragons aura, comme à son habitude, porté le suspense jusqu’au bout. Mais la chance n’a pas accompagné les Anversois, battus après une terrible séance de shoot-outs.

C’est pourtant l’équipe de Jean Willems qui aura dominé l’ensemble de la partie. Briels, fort remuant lors de la première période, tentait un débordement après trois minutes de jeu, mais son centre ne trouvait personne. Malgré une possession de balle à son avantage, le Dragons devait attendre la 17e et un tir revers de Thys pour se montrer dangereux. Peu après la première courte pause, c’était pourtant Terrassa qui se montrait dangereux, mais Loic Van Doren sortait bien sur Marc Bolto. Le reste de la première mi-temps voyait les incursions de Denayer s’avérer à chaque fois dangereuses mais Thys, Verheijen puis Van Aubel manquaient la cible ou butaient sur la doublure de Pol Garcia, l’ancien portier du Daring.

La seconde période commençait de la même manière que la précédente avec une possession à l’avantage des Anversois, qui n’arrivaient pas à concrétiser. A la 38e, un long flick tombait dans le cercle des Belges et Guerrero reprenait la balle avant de s’avancer vers Loic Van Doren. Le jeune gardien se jetait sur lui pour repousser le danger. Deux minutes plus tard, le danger était à nouveau aux portes du Dragons mais l’attaquant espagnol loupait son contrôle.

Après une nouvelle percée d’Arthur Van Doren, qui décochait un petit revers bord cercle, O’Donoghue était au rebond et tirait en revers en direction de Van Aubel qui sautait, son stick entre les jambes. Avec un peu de chance, le Red Lion déviait au fond (1-0). Quelques minutes plus tard, Rombouts manquait le 2-0 par deux fois, ses envois passant juste à côté.

Les dix dernières minutes étaient totalement à l’avantage de Terrassa. Loic Van Doren repoussait l’échéance grâce à quelques beaux arrêts mais les Espagnols s’offraient un dernier pc en toute fin de match. Pujal, bien placé au poteau reprenait en revers et la balle traversait la ligne de but de justesse (1-1).

Place alors à la cruelle séance de shoot-out. Si Denayer inscrivait sa tentative juste avant le coup de sifflet, l’essai de Van Aubel était repoussé par le gardien espagnol. Terrassa ne manquait aucun de ses quatre shoot-out tandis qu’Arthur Van Doren et Jeffrey Thys faisaient le mauvais choix en tentant le tir direct, deux fois stoppé par Calzada, qui se ruait vers sa tribune, laissant des Anversois KO au milieu du terrain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *