Les Britanniques prennent leur revanche sur les Red Panthers

Belgique-Grande Bretagne 0-3

Pour leur deuxième rencontre face aux médaillées d’Or de Rio, les Red Panthers évoluaient sans plusieurs cadres, dont Aisgling d’Hooghe, Anouk Raes et Alix Gerniers notamment. Une volonté du staff afin de voir évoluer d’autres joueuses face à une grande nation. Après leur belle victoire d’hier soir, les Red Panthers éprouvaient plus de difficultés à mener le jeu. Les Britanniques imposaient rapidement un press haut qui gênait les Belges. Il fallait néanmoins presqu’attendre le quart d’heure pour voir la première occasion franche tomber. Le tir puissant de Maureen Beernaert passait malheureusement à côté. La fin du 1er quart était plus animée et la Grande-Bretagne forçait le premier pc de la partie. Comme hier, la phase était concluante. Un tir revers, pourtant pas imparable passait sous la guêtre de Sotgiu (0-1).

Le deuxième quart allait voir les Britanniques encore plus imposer leur jeu pendant une dizaine de minutes. Les centres et les pénétrations dans le cercle se multipliaient mais la défense belge tenait bon, avant d’enfin trouver la clé pendant les cinq dernières minutes de la première période. Mis à part une tentative trop molle, la Belgique ne parvenait pas à inquiéter son adversaire et le score restait figé à 0-1 jusqu’au coup de sifflet annonçant la mi-temps.

Une pause qui aura fait du bien aux Red Panthers qui remontaient sur le terrain avec la volonté ferme de dominer leur adversaire. Pendant près d’un quart d’heure, elles allaient pénétrer plusieurs fois dans le cercle adverse en amenant le danger soit via des centres, soit via des débordements. La gardienne britannique n’avait pourtant quasi aucun arrêt à effectuer lors du 3e acte. La seule phase dangereuse de la Grande-Bretagne à signaler était un pc, mais le tir direct n’inquiétait pas la gardienne belge, qui repoussait facilement.

Comme hier, c’est le dernier quart qui allait être le plus animé avec deux équipes qui poussaient pour changer le score de 0-1. Les Britanniques étaient les premières à se montrer dangereuses, d’abord via un pc à la 46e puis grâce à quelques incursions. Huit minutes avant la fin, l’attaquante de la Grande-Bretagne était bien placée pour recevoir un centre précis. Elle se retournait et envoyait un tir revers imparable en pleine lucarne (0-2). Trois minutes plus tard, le centre tir de Beernaert était bien intercepté avant que Sotgiu ne s’interpose brillamment du stick sur l’action suivante. Les Britanniques avaient finalement le dernier mot à la 58e grâce à une reprise en un temps du bord du cercle (0-3). Boon était la dernière à créer le danger dans le cercle adverse peu avant la fin, mais sa déviation passait à côté du but.

Malgré un bon niveau de jeu, il aura peut-être manqué d’un peu d’intensité dans le jeu proposé par les Red Panthers, ce qui avait fait la différence hier.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *