Briels au Top, le flop de Racing-Léopold

TOP 3

  1. Thomas Briels

L’international est de retour au plus haut niveau au bon moment. Après une saison en demi-teinte, Briels a réussi le tour de force de planter deux doublés en deux rencontres. Chapeau !

  1. Jérémy Gucassoff

Voilà un autre international qui a répondu présent lors des moments décisifs. Si le Racing s’est qualifié pour la demi-finale, il le doit surtout à sa défense de fer et à son gardien, qui a sorti de magnifiques arrêts pendant tout le week-end.

  1. Boon devrait jouer les finales

S’il n’a pas joué la première demi-finale, Sna a disputé le match retour, la plupart du temps lors des phases offensives. Il n’était certainement pas encore au top mais on ne doute pas qu’il sera présent jeudi et dimanche pour enfin décrocher un titre avec le Racing.

FLOP 3

  1. Les cartes distribuées lors de Racing-Léopold

Alors que le match avait été tout à fait correct à l’aller, la demi-finale retour du derby ucclois a vu les arbitres sortir quatre cartes jaunes et une rouge. Indigne d’un match de hockey, même si certains avanceront que les hommes en jaune ont trop vite sanctionné…

  1. La blessure de Van Aubel

L’attaquant du Dragons n’a pas disputé la seconde demi-finale. En cause ? Une douleur à la cuisse droite. Son absence en finale nous priverait en tout cas d’un spectacle, avec ses dribbles toujours déroutants et son sang-froid légendaire devant le but.

  1. Aucun but en deux demi-finales

C’est peut-être l’un des éléments clés qui explique l’élimination du Léopold. Si les Ucclois ont terminé 3e du championnat régulier, leur attaque n’a jamais été très efficace puisqu’il s’agissait de la 6e meilleure attaque du championnat…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *