Top/Flop du 21 février

Top 3

  1. Jérôme Saeys

Depuis qu’il a intégré l’équipe du Beerschot, l’ex-attaquant du Dragons ne cesse de progresser, tant dans le jeu qu’à l’avant. Sleep le plus efficace de Belgique cette saison, Saeys est décisif depuis la reprise puisqu’il a marqué les deux buts qui ont offert la victoire, respectivement contre le Watducks, puis face au Pingouin hier.

  1. Le Dragons

Malgré un match en dessous de son niveau habituel, les Anversois ont réussi à l’emporter avec seulement un but d’écart face à un Braxgata qui s’affirme de plus en plus comme un candidat sérieux au playoff. Si les hommes de Jean Willems parviennent à venir au bout d’un concurrent direct lors d’un jour sans, à quoi peut-on s’attendre lorsqu’ils seront à nouveau au  top de leur forme ?

  1. Le suspense

Il est encore présent à tous les étages. Seulement sept points séparent le dernier, le Beerschot au septième, le Pingouin. Et si la course du maintien reste indécise, c’est également le cas pour les playoffs. Le Dragons est loin devant et le Racing risque bien de terminer à la deuxième place alors que les troisièmes et quatrièmes places restent encore à attribuer. Léopold, Daring, Braxgata se disputent les dernières places du top 4.

Flop 3

  1. Les matchs nuls

La moitié des rencontres de ce weekend se sont soldées par une égalité, avec certaines rencontres soit très fermées, soit d’un niveau presque indigne de la division d’honneur. Ce dimanche n’a pas été la fête du hockey spectaculaire et on espère être mieux servi dans une semaine.

  1. Louvain

Après une première partie de saison quasi catastrophique, on s’attendait à ce que Louvain relève la tête pour jouer le rôle de trouble-fête. Peu inspirés, sans réel meneur de jeu, les Universitaires ne parviennent pas à trouver la bonne formule.  Après deux rencontres, le bilan est tout à fait insatisfaisant avec une défaite et un match nul face à l’avant dernier gantois.

  1. Les blessures à répétition

Maxime Bertrand la semaine passée, Wegnez, Enrique, Brunet cette semaine pour ne citer qu’eux, l’infirmerie des clubs de division d’honneur est déjà bien garnie et risque de jouer un rôle important pour la suite du championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *