Les Red Panthers s'inclinent une fois de plus aux shoot-outs face à la Corée

Corée-Belgique 1-1 (3-2 aux shoot-outs)

Belgique : D’Hooghe, Vanden Borre, Cavenaille, Fobe, Nelen, Raes, Gerniers, Peeters, Boon, Weyns, Peeters puis Hillewaert, Limauge, Leclef, Vandermeiren, Puvrez et Versavel.

Corée : Jang, Kim, Hong, Cheon, Lee, Cho, Lee, Kim, Cheon, Baek, Park puis Kim, Cha, Park, Cho, Shin et Cho.

Les arbitres : Presenqui et Church

Cartes vertes : 22’Vanden Borre,  33’ Lee

Les buts : 2’ Cheon (1-0), 32’ Puvrez (1-1).

Près de deux ans après la terrible défaite contre la Corée, qui leur avait coûté leur place aux Jeux, les Red Panthers retrouvaient les Coréennes sur leur chemin vers les demi-finales du tournoi. A nouveau à domicile, Raes&cie devaient certainement trépigner d’impatience à l’idée de laver l’affront de 2015. Les Red Panthers ne partaient pourtant pas favorites avec un bilan, ces dernières années,  de cinq défaites en cinq rencontres, dont deux perdues aux shoot-outs.

La tendance allait se confirmer dès le début de la rencontre puisqu’après seulement deux minutes, les Coréennes forçaient déjà un pc. La première tentative était la bonne puisque Cheon inscrivait son cinquième but du tournoi en plaçant un sleep dans la lucarne (1-0). Mis à part deux tirs belges facilement repoussés, les Red Panthers ne parvenaient pas à créer le danger et la Corée conservait la balle sans forcer, Gerniers&cie oubliant de mettre la pression sur la défense.

Le deuxième quart démarrait sur le même tempo plutôt lent. Les Red Panthers ne semblaient pas vouloir forcer la décision et la partie n’était pas franchement emballante. Il fallait attendre la 21e pour voir Gerniers s’infiltrer dans le cercle mais la gardienne mettait en sortie. La Corée attendait que son adversaire monte mais la press imposé par les Belges était quasi inexistant. Versavel récupérait tout de même à la 24e mais elle perdait son duel devant le cercle. Le public huait les Coréennes qui ne proposaient pas grand-chose alors que c’était aux Red Panthers de chasser la balle. Deux minutes avant la pause, Peeters profitait d’une percée de Vandermeiren pour recevoir la balle à gauche du but mais son envoi filait loin du but. La réaction coréenne était immédiate.  Aisling puis la défense sauvaient les meubles. L’avance de la Corée était méritée au vu de la prestation clairement en demi-teinte des Panthers. « Nous avons été surprises qu’elles ne développent rien et je pense que le goal qu’on prend rapidement ne change même rien« , expliquait Nelen.

Les visages des Red Panthers étaient marqués et fermés au moment de remonter sur le terrain. La reprise était pourtant bien meilleure et les Belges montraient clairement leurs intentions offensives. Après plusieurs incursions dans le cercle, Raes centrait vers Puvrez qui se plongeait et déviait magnifiquement au fond (1-1). Alors qu’on les pensait complètement éteintes, les Panthers venaient de revenir au score après seulement deux minutes de jeu. Moins de cinq minutes après le but, les Coréennes provoquaient leur deuxième pc de la partie, directement suivi d’un troisième et d’un quatrième. La balle filait finalement à côté du but. Gerniers trouvait intelligemment le pc à la 37e. Fobe flattait joliment vers Simons. La balle rebondissait vers Hillewaert, qui loupait son contrôle. Gerniers faisait de même trois minutes avant la fin du 3e acte mais la phase ne donnait rien. La gardienne coréenne devait ensuite s’interposer sur un tir de Nelen dévié par sa défenseuse. Les Red Panthers parvenaient enfin à récupérer plus de balle mais il manquait souvent de présence devant. Le centre de Boon quelques instants plus tard n’était dévié par personne. La pression sur la défense coréenne se faisait de plus en plus forte. Raes ridiculisait son vis-à-vis avant de provoquer le pc.

Le dernier quart temps débutait à nouveau à l’avantage des Red Panthers. Suite à un cafouillage dans le cercle, Raes obtenait le pc. La phase était mal exécutée. Les pénétrations de cercle se multipliaient pour les Belges mais elles ne parvenaient pas encore à trouver le chemin des filets. Les Coréennes profitaient pourtant de certains errements dans la défense pour renvoyer la balle dans le cercle belge. Fort heureusement pour les Panthers, la conclusion n’était pas au rendez-vous. Le tir puissant de Cho à six minutes du terme était repoussé du gant. Sur le contre, Versavel tirait au-dessus à l’issue d’une belle phase collective. La tension montait au fur et à mesure que la fin du temps réglementaire se rapprochait. Aucune équipe ne voulait se découvrir même si les Red Panthers étaient les plus entreprenantes en fin de partie. Nelen slalomait dans le cercle avant de céder à Weyns qui reprenait en un temps. La gardienne coréenne sauvait du sabot.  Le buzzer retentissait, signifiant qu’il fallait procéder à une séance de shoot-outs.

Les deux derniers exercices étaient tombés en faveur des Coréennes. Thijssen surprenait tout le monde en décidant de mettre Sotgiu dans les goals. Alix Gerniers était la première à s’élancer mais elle loupait sa tentative. Cheon marquait le premier shoot-out. Leclef manquait également son shoot-out. Sotgiu s’interposait parfaitement devant Park. Versavel était la troisième à s’élancer et faisait preuve d’un beau sang-froid pour égaliser (1-1).Cho inscrivait le 2-1. Raes dribblait devant la gardienne avant de pousser la balle au fond (2-2). L’autre Cho redonnait l’avance à la Corée. Si Boon ne marquait pas, la Corée passait en demi-finale. L’attaquante ratait sa tentative et la Belgique revivait le même cauchemar qu’il y a deux ans en s’inclinant contre la Corée.

« Nous étions dix fois plus fortes aujourd’hui et nous devons marquer nos occasions. Si on provoque plein de pc, c’est pour les marquer« , regrettait Barbara Nelen, dépitée à l’issue de la rencontre.  » C‘est ça qui fait la différence. Il faut dire aussi que la Corée n’a pas joué aujourd’hui et n’a fait qu’attendre… Nous étions vraiment confiantes en nos chances et on pensait qu’on allait réussir. Cela fait encore plus mal de perdre parce qu’on fait un bon tournoi…« .

Les Red Panthers affronteront l’Australie samedi à 13h30.

Bertrand Lodewyckx

One Comment on “Les Red Panthers s'inclinent une fois de plus aux shoot-outs face à la Corée”

  1. hockeyfan

    Bonjour,

    Merci pour vos articles.

    Pour info, il n’y a que un seul « l » à Cavenaile.

    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *